Trois sacrements – trois actes sacrés

Les sacrements sont des actes sacrés. Dans l'écriture sainte il est dit: "Car il y en a trois qui rendent témoignage: l'Esprit, l'eau et le sang, et les trois sont d'accord" (1 Jean 5: 7 et 8). De même, l'Eglise Néo-Apostolique connaît trois sacrements: le Saint-scellé, le Saint Baptême et la Sainte-Cène qui sont accessibles à tout être humain, sans distinction d'âge, d'origine et de sexe.

Le Saint Baptême

Le Saint Baptême

Le sacrement du saint baptême d’eau est la première grâce fondamentale que le Dieu-Trinité communique à l’être humain. Par le saint baptême d’eau, l’être humain est lavé du péché originel et intègre la communauté de ceux qui croient en Jésus-Christ et qui le professent. Dans cette mesure, le baptisé a part au mérite de Christ. Lors du saint baptême d’eau, le croyant fait voeu de fuir le péché et de mener sa vie dans l’imitation de Christ.

Le baptême chrétien administré dans d’autres communautés ecclésiales est reconnu dans la mesure où il est dispensé en bonne et due forme, au nom du Dieu trinitaire et avec de l’eau.

Au sein de l’Eglise néo-apostolique, le saint baptême d’eau est aussi administré aux enfants, les parents professant leur foi en l’Evangile.

La Sainte-Cène

La Sainte-Cène

La Sainte-Cène est une célébration de joie et de reconnaissance. Elle rappelle la mort expiatoire du Fils de Dieu qui s'est laissé crucifier pour les péchés de l'humanité malgré sa propre innocence. La Sainte-Cène préserve la vie éternelle de l'âme et lui donne l'assurance de rester dans une communion de vie avec le Sauveur Jésus-Christ (Jean 6: 51-58). Le pain et le vin symbolisant le corps et le sang de Jésus sont donnés aujourd'hui sous forme d'hostie. En recevant ces deux éléments avec foi l'homme croyant prend en lui la nature de Christ et reçoit des forces nouvelles lui permettant de vaincre tout ce qui fait obstacle au salut éternel de l'âme (Apocalypse 12: 11).

Le Saint-Scellé

Le Saint-Scellé

Le sacrement du saint-scellé est la communication du Saint-Esprit. Le saint baptême d’eau et le saint-scellé constituent, ensemble, la régénération d’eau et d’Esprit. Par lui, l'homme devient un enfant de Dieu. Une fois les deux actes accomplis, le croyant est la propriété de Christ.

Au moyen du saint-scellé, le croyant est inscrit par Christ dans le livre de vie de l’Agneau. Il est appelé à faire partie de l’Epouse du Seigneur et des prémices dans le royaume de Christ à venir.

De même que dans l'ancien temps les premiers chrétiens furent scellés du Saint-Esprit par la prière et l'imposition des mains des apôtres, dans l'Eglise Néo-Apostolique d'aujourd'hui ce sont les apôtres qui dispensent ce sacrement, aux enfants comme aux adultes.