Parole du mois

La paix avec Dieu

Avril 2005

Guerre et terreur, révolutions et renversements, épidémies et maladies, tornades, inondations et tremblements de terre, que de choses qui suscitent la peur et l'effroi! Le Fils de Dieu, lui, a donné sa paix, non pas comme le monde donne, mais en disant ces paroles rassurantes: "Que votre cœur ne se trouble point, et ne s'alarme point." La quiétude du cœur est le produit de la paix divine. Si cette paix nous anime, nous n'avons ni à nous troubler ni à nous alarmer. Moins nous sommes troublés, et plus la paix divine emplit notre cœur (cf. Jean 14 :27).

Comment obtenir cette paix? Dans son épître aux Romains, l'apôtre Paul y fait allusion en ces termes: "Étant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ." (Romains 5 :1,2). Or, la foi procède de la parole suscitée par l'Esprit. C'est encore Paul qui le dit: "Ainsi la foi vient de la prédication et la prédication, c'est l'annonce de la parole du Christ" (Romains 10 :17, TOB). De cette manière se crée la bonne relation de l'homme à Dieu: La justice valable devant Dieu. Abraham est un bel exemple d'obtention de la justice par la foi: Parce qu'il a cru en le Très-Haut, celui-ci lui a imputé sa foi à justice.

C'est par la foi que nous recevons dans notre cœur la grâce issue du sacrifice de Christ, et cela nous justifie! Grâce à cette foi et à cette justice, la paix s'installe en nous.

Quel beau présent que la paix du Ressuscité qui nous est offerte au cours de chaque service divin après le pardon des péchés! Elle nous donne la force de subsister dans ces épreuves que sont la maladie, les soucis existentiels et l'adversité. L'apôtre Paul a déclaré que la paix de Dieu surpasse toute intelligence (cf. Philippiens 4 :7). Au moyen de notre intelligence, nous sommes parvenus à maîtriser bien des situations, à résoudre nombre de difficultés et à surmonter maints obstacles, mais nos possibilités restent malgré tout limitées. C'est la paix de Dieu qui nous permet d'aller plus loin en nous rendant capables, avec le concours de notre foi, de compter sur l'aide et la grâce de Dieu en dépit des croix qu'il nous faut porter.

Le diable a pour dessein de nous affaiblir en nous ravissant cette paix le plus rapidement possible: une parole maladroite, un objet de scandale, un doute, et c'en est fait de notre paix. Si nous devions nous trouver dépourvus de paix divine, saisissons d'autant plus avidement la parole de Dieu, pour qu'elle affermisse notre foi. Dès lors s'accomplira cette parole de l'apôtre Paul qui disait que c'est à Jésus-Christ que nous devons d'avoir accès à cette grâce par la foi et de nous glorifier dans l'espérance de la gloire de Dieu.

(Extrait d'un service divin de l'apôtre-patriarche)