Parole du mois

Fervents d'esprit

Août 2004

Pour qu'un feu brûle en permanence, il faut l'alimenter sans cesse en combustible. Sur le plan spirituel, il en va de même. La flamme de la foi s'éteint, si elle n'est pas constamment alimentée par la parole et la grâce, et notre cœur ne peut brûler de l'amour de Dieu qu'à la condition que nous y ménagions de l'espace au Saint-Esprit. L'attente du proche retour de Christ entretient, elle aussi, constamment cette flamme.

L'appel adressé par l'apôtre Paul à l'Eglise de Rome: "Soyez fervents d'esprit. Servez le Seigneur" (cf. Romains 12:11) montre à l'évidence que, pour servir le Seigneur de plein gré, il faut être plein de cette ferveur que suscite l'amour divin. Or, cette ferveur implique l'investissement dans la recherche des dernières âmes élues, afin qu'elles soient intégrées dans l'Œuvre du Seigneur et que le nombre de celles qui sont appelées à prendre part au festin des noces de l'Agneau soit enfin complet.

N'oublions pas que Dieu nous sert de multiples manières, notamment au cours des services divins et par l'intermédiaire de ses anges. Il nous offre la paix de l'âme, nous accorde force et consolation, nous bénit et nous protège. Servons-le, nous aussi!

Notre service est un fruit de la foi: produisons donc des œuvres de la foi, soyons fidèles dans l'imitation et consentons nos sacrifices de bon cœur. De cette manière, nous servirons le Seigneur à bon escient, non pas par contrainte, mais par amour et avec joie, conformément à cette parole des Psaumes: "Servez l'Eternel avec joie, venez avec allégresse en sa présence!" (Psaume 100:2).

Un esprit plein de joie est aussi un esprit plein de ferveur, brûlant de l'ardeur du premier amour. Quoi qu'il nous advienne, tâchons de moins nous plaindre et nous décourager pour manifester une joie plus profonde, la joie précisément que nous procurent le Seigneur et son Œuvre! C'est possible, à condition que la flamme de la foi et de l'espérance brûle vive en nous.

Veillons à ne pas la laisser s'éteindre et alimentons-la régulièrement en cultivant, avec sincérité et crainte de Dieu, la communion avec Dieu le Père, le Fils et le Saint-Esprit, ainsi qu'avec ceux que le Seigneur a envoyés en vue de la mise en œuvre de notre salut. Servir le Seigneur à bon escient, avec humilité et ferveur d'esprit, nous aide à atteindre la dignité et la perfection requises. Car c'est bien de cela qu'il s'agit: Il faut que nous soyons enfin prêts à accueillir le Fils de Dieu pour entrer avec lui dans la gloire éternelle.

(Extrait d'un service divin de l'apôtre-patriarche)

 

Parole du mois

La langue

(Juillet 2019) La langue en dit long sur une personne. La manière dont elle parle, les mots qu’elle emploie, sa... [En savoir plus]