Parole du mois

Croyez à la bonne nouvelle!

Octobre 2003

Après avoir dit que le temps était accompli et le royaume de Dieu proche, le Seigneur Jésus a lancé l'exhortation suivante: "Repentez-vous et croyez à la bonne nouvelle!" (cf. Marc 1:15), soulignant ainsi l'importance qu'il attache à la foi en l'Evangile, sa parole. Ce qui, de nos jours, au temps de l'Oméga, est prêché au sein de l'Eglise néo-apostolique, fait partie de cet Evangile. Il s'agit donc de le recevoir dans un cœur croyant.

L'apôtre Jean a décrit Jésus comme étant la Parole incarnée: "Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. [...] Toutes choses ont été faites par elle." (Jean 1:1). Même si c'est inconcevable pour l'esprit humain, ce n'en pas moins vrai: Le monde physique et spirituel, l'univers immense, toute vie sont l'ouvrage de Dieu, suscité par sa parole.

La parole est efficace de nos jours aussi. Ainsi, les baptisés d'Esprit sont, selon les dires de l'apôtre Pierre, "régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole vivante et permanente de Dieu." (1 Pierre 1:23). Car c'est la parole qui mènera toutes choses à leur perfection, y compris nous-mêmes, qui entendons la parole de Dieu, la recevons, l'intériorisons et nous efforçons de la mettre en pratique.

Jésus-Christ, la Parole incarnée, sortie du Père, prépare quelque chose de grandiose: notre patrie céleste. Il a fait la promesse suivante: "Et, lorsque je m'en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi." (Jean 14:3). Cette promesse constitue un message fort de son Evangile, et son accomplissement le but de notre foi.

Au cours des services divins, la parole du Seigneur est prêchée dans son authenticité, avec puissance et efficacité. Elle produit premièrement la foi, car, comme l'apôtre Paul le confirme, la foi procède de la prédication. Suivons donc ce conseil éprouvé: Ouvre ton cœur à la parole du Seigneur! La parole console et réconforte, elle nous montre le chemin qui conduit à la maison du Père, elle nous rappelle aussi parfois à l'ordre. Même si cela nous déplaît, prenons la leçon à cœur, afin d'être préservés du malheur et de tout préjudice.

Reçue dans un cœur croyant, la parole libère aussi, au moment où nous est annoncé, au nom de Jésus: "Tes péchés te sont pardonnés!" Celui qui reçoit la parole de Dieu sans réserve, lui ménage de l'espace en son for intérieur et l'applique connaîtra le bonheur dès à présent. Sa félicité sera parfaite, quand il vivra dans la communion de Dieu et de son Fils, une fois que les cieux et la terre seront passés, et qu'il vérifiera que les paroles de Dieu demeurent en éternité.

(Extrait d'un service divin de l'apôtre-patriarche)

 

Parole du mois

La véritable richesse

(Avril 2019) Avec beaucoup de force, relate Luc dans les Actes des apôtres, les apôtres rendaient témoignage de... [En savoir plus]