Parole du mois

La ville recherchée, non délaissée

Septembre 2003

Cette ville recherchée, non délaissée, dont parlait autrefois le prophète Ésaïe (Ésaïe 62:12), est l'image de l'Église que Jésus-Christ a fondée sur le roc de l'apostolat. C'est en elle qu'est érigé l'autel de Dieu, que se rassemble le peuple saint, les rachetés de l'Éternel, c'est en elle que le Père céleste vient à la rencontre de ses enfants pour leur offrir son amour et sa grâce.

L'apôtre Pierre affirmait, quant à lui: "Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis." (1 Pierre 2:9). À quelle condition faut-il satisfaire pour faire partie de ce peuple saint? Il n'y a pas d'autre voie que celle de la régénération, de la renaissance d'eau et d'Esprit, c'est-à-dire la réception du saint baptême d'eau et du saint-scellé. S'enfermer dans un monastère, jeûner tout au long de sa vie, prier, travailler et écrire des ouvrages pieux, rien de tout cela n'engendre l'intégration dans le peuple de Dieu. "Si un homme ne naît de nouveau…" (Jean 3:5): c'est en ces termes que le Fils de Dieu a décrit la voie d'accès à la filiation divine. Et l'apôtre Paul de renchérir: "Si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ, il ne lui appartient pas." (Romains 8:9).

De même, il n'existe qu'une voie pour faire partie des rachetés: la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ. Par sa mort sacrificatoire, il a créé la possibilité, pour l'être humain, d'être délivré du poids de ses péchés, racheté de l'emprise du malin. Le pardon des péchés au nom de Jésus est proclamé à l'autel de Dieu, dans son Église, dans la ville recherchée, non délaissée.

Qui donc recherche cette ville? Les affligés ceux qui ont besoin de consolation, tous ceux qui sont en quête de paix, qui sont avides de salut et qui faim et soif de vérité divine. À l'autel du Seigneur, tous ceux-là reçoivent la parole et la grâce dans l'action desquelles ils trouvent consolation et réconfort, la paix que le monde ne connaît, lumière et vie. Ils sont nombreux aussi, ceux qui viennent dans cette ville recherchée depuis le monde de l'esprit, car ils ont également besoin des bénédictions dispensées au sein de la maison du Seigneur.

Comment quitter, délaisser cette ville dans laquelle sont offerts tant d'amour et de grâce? C'est un triste spectacle que celui d'une ville délaissée à la suite de faits de guerre ou des ravages d'une épidémie: elle devient une cité fantôme, car tout y tombe en ruines et s'abîme. Le Seigneur, lui, étend sa main protectrice au-dessus de sa ville! En elle, la Fiancée de Christ se prépare en vue du jour de son retour. Qu'il est bon, pour les habitants de cette ville, de savoir dès à présent que c'est d'elle que sortira la Jérusalem parfaite pour paraître dans la lumière! C'est pour cette raison que nous mettons tout en œuvre pour rester dans cette ville, dans l'Église de Christ.

(Extrait d'un service divin de l'apôtre-patriarche)

 

Parole du mois

Les meilleures places

(Août 2019) Dans les médias d’information, les notations sont très appréciées et font partie des communications... [En savoir plus]