Parole du mois

Promesses

Mai 2003

Ce livre des promesses qu'est la Bible en contient de merveilleuses. La plus grande est sans conteste celle de Jésus, de revenir chercher les siens pour les prendre auprès de lui dans la gloire. Le Seigneur a aussi promis d'envoyer un consolateur, le Saint-Esprit, et d'être tous les jours avec les siens, jusqu'à la fin du monde.

Dans sa seconde épître, l'apôtre Pierre atteste que, par la puissance de Dieu, nous sont données "les plus grandes et les plus précieuses promesses"; elles sont vivifiées en nous par l'efficacité de la parole et de la grâce, par la force inhérente à la communion eucharistique, afin que tout enfant de Dieu devienne, selon les propos de l'apôtre, "participant de la nature divine" (cf. 2 Pierre 1:4).

Ces paroles que Jésus a prononcées au cours du Sermon sur la montagne: "Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira" (cf. Matthieu 7:7) constituent une promesse divine, à laquelle nous pouvons recourir abondamment dans nos prières. Ce qui est déterminant, c'est l'objet de notre quête: nous cherchons à connaître la volonté de Dieu et à obtenir son aide et sa grâce. Quand nous frappons à la porte de son cœur, nous avons la possibilité de lui dire tout ce qui nous anime, et il nous accordera ce qui contribue à la maturation et au perfectionnement de notre âme. Quelle attente plus grande pourrions-nous nourrir à l'égard du Dieu tout-puissant et aimant, que celle qu'il nous conduise dans la gloire?

Lorsque nous entendons dire que Jésus-Christ s'apprête à venir pour achever son Œuvre, nous sommes dans la joie. Au jour du Seigneur, la foi se fera contemplation; cela aussi est une promesse qui se réalisera.

Le livre des promesses contient d'autres indications encore au sujet de lois divines qu'il s'agit de prendre à cœur: les sacrifices engendrent la bénédiction, Dieu accorde sa grâce aux humbles, l'imitation permet d'atteindre le but de la foi, les cœurs purs verront Dieu.

Si toutes ces belles promesses restent vivantes en nous, ce que disait l'apôtre Pierre se réalisera: Nous deviendrons participants de la nature divine. Il faut qu'elle s'affirme en nous, car, au retour de Jésus, nous devrons tendre à l'identité de substance avec lui.

Quels sont les éléments constitutifs de la nature divine? Avant tout la lumière et la vie, la vérité et la clarté, la joie et la paix, la bénédiction, la consolation, la préservation. Et tous ces éléments sont à notre portée, si nous recevons la parole et la grâce, les biens à salut de l'Eglise de Christ, et y conformons notre vie. Manifestons la nature divine en aimant notre prochain, en pardonnant comme Dieu nous pardonne, en faisant grâce comme Dieu nous fait grâce. Ornons notre âme des dons du ciel et ne portons pas seulement les regards sur ce qui est à notre portée immédiate, mais sur les choses qui sont au loin, animés de la foi ferme en l'accomplissement des promesses, qui nous fera entrer dans la communion éternelle de Dieu et de son Fils.

(Extrait d'un service divin de l'apôtre-patriarche)

 

Parole du mois

La véritable richesse

(Avril 2019) Avec beaucoup de force, relate Luc dans les Actes des apôtres, les apôtres rendaient témoignage de... [En savoir plus]