Parole du mois

De la place pour le Seigneur

Décembre 2002

Quand Marie mit au monde son premier fils, Jésus, le Sauveur promis, elle l'emmaillota et le coucha dans une crèche, "parce qu'il n'y avait pas de place pour eux dans l'hôtellerie." (cf. Luc 2:7). Quelle tristesse : Le Fils de Dieu, Roi de tous les Rois, à son arrivée sur cette terre, ne trouva de la place que dans une étable.

Qu'en est-il aujourd'hui, 2000 ans après les événements de Noël tels que racontés de manière si vivante par Luc? Y a-t-il de la place dans nos cœurs pour Dieu le Père et le Fils, pour l'action de l'Esprit Saint? Nous voulons faire de la place dans l'hôtellerie de nos cœurs, afin que le Seigneur puisse y être accueilli en tout temps et s'y trouver à l'aise. Il ne faut plus jamais que la place manque pour le Seigneur!

N'oublions jamais: Dans leur immense amour et miséricorde, Dieu, notre Père, et son Fils Jésus-Christ ont toujours de la place pour nous! Il est écrit dans les Saintes Ecritures que Dieu dit à Moïse: "Voici un lieu près de moi: tu te tiendras sur le rocher." (Exode 33:21). Rien n'a changé jusqu'à ce jour. Pour nous aussi, ses enfants, Dieu accorde toujours de la place sur son rocher. Ce rocher est le symbole du ministère sur lequel est bâtie l'Eglise du Christ, et, par là même, représente la vie et la paix, l'abri et la sécurité. Le Fils de Dieu dit à l'apôtre Pierre: "Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle." (Matthieu 16:18). En tant que communauté du Christ nous nous tenons sur ce rocher, où il y a place pour nos âmes.

Dans sa maison règnent lumière et chaleur, paix et sécurité. Là sa parole procure connaissance, joie et foi, et l'amour et l'espérance sont fortifiés et renouvelés. Sur ce rocher établi par le Seigneur, notre âme trouve tout ce qu'il convient à sa maturation. En acceptant l'offre de Dieu, nous donnons à notre âme une structure qui nous met en mesure d'acquérir la crainte de Dieu, d'aimer notre prochain, de prouver notre capacité à supporter les épreuves et rechercher la justice.

Avant tout l'âme ressent la nostalgie de la patrie céleste et attend avec joie la venue du Seigneur. Car la vie éternelle dans la splendeur auprès de Dieu est notre avenir!

(Extrait d'un service divin de l'apôtre-patriarche)

Nous souhaitons à tous nos lecteurs de vivre un temps de l'Avent empli de paix et un Noël béni!

 

Parole du mois

La langue

(Juillet 2019) La langue en dit long sur une personne. La manière dont elle parle, les mots qu’elle emploie, sa... [En savoir plus]