Parole du mois

Christ au milieu de son Eglise

Juillet 2000

Lorsque, dans l'île de Patmos, l'apôtre Jean reçut la "révélation" (Apocalypse), il eut une vision qui concernait l'époque actuelle, le temps qui précède le retour de Jésus-Christ: L'apôtre vit "sept chandeliers d'or, et, au milieu des sept chandeliers, quelqu'un qui ressemblait à un fils d'homme, vêtu d'une longue robe, et ayant une ceinture d'or sur la poitrine" (cf. Apocalypse 1: 12 - 13).

Les sept chandeliers d'or symbolisent les communautés. L'or est l'image de la pureté, de la vérité, des valeurs pérennes; quant au chiffre sept, fréquemment cité dans l'Apocalypse, il désigne un tout d'essence divine, la perfection. Ces sept communautés que voit l'apôtre, qui sont emplies de vérité et de pureté, et dont la grâce de Dieu assure la pérennité des valeurs, désigne l'ensemble des communautés. Il n'y a pas, ça et là, des communautés dominantes et d'autres moins importantes. Non, ce sont toutes les communautés qui sont décrites ainsi, l'Eglise, le peuple de Dieu dans sa globalité.

Et, au milieu de ces chandeliers, de toutes les communautés donc, il y a quelqu'un qui ressemble à un fils d'homme: il s'agit là de Jésus-Christ, du vainqueur de Golgotha, du Fils de Dieu ressuscité! C'est vers lui qu'il faut se retourner, comme l'avait fait l'apôtre Jean au moment où la voix du Fils de Dieu lui parlait. Quiconque veut entendre et recevoir la parole de Dieu doit se retourner, se détourner de tout ce qui est terrestre, quotidien, passager, pour se tourner vers celui qui proclame la volonté de Dieu. La longue robe que portait le Seigneur dans la vision de l'apôtre Jean symbolise le pouvoir ministériel acquis par le Fils de Dieu lors de sa victoire sur l'enfer, la mort et le tombeau. Auparavant, il avait déjà dit à ses apôtres: "Celui qui vous reçoit me reçoit, et celui qui me reçoit, reçoit aussi celui qui m'a envoyé" (Matthieu 10:40). Ainsi donc, selon les paroles mêmes du Seigneur, son pouvoir ministériel agit en les apôtres et en les ministres de l'Eglise de Christ qui proclament la parole de Dieu et dispensent les sacrements. Et la ceinture d'or sur la poitrine? La poitrine est le siège du coeur et la ceinture d'or est le signe de l'alliance avec Dieu, à laquelle le coeur adhère entièrement.

Actuellement, le temps de grâce dure encore. Même s'il nous faut venir à bout de nombre de faiblesses et d'imperfections, et vaincre ça et là la propension au péché, celui qui marche au milieu des sept chandeliers d'or, notre Seigneur et Rédempteur, est disposé à nous aider et à nous faire grâce, à nous bénir et à nous pardonner, à nous consoler et à nous réconforter, et finalement à nous mener à la perfection.

Cordialement<br/> Votre

Richard Fehr