Parole du mois

La connaissance premièrement

Novembre 1998

La connaissance de Dieu et de Jésus-Christ est la clé de la grâce et de la paix. Dans sa deuxième épître retenue dans les Ecritures saintes, l'apôtre Pierre y faisait allusion par ce souhait: "Que la grâce et la paix vous soient multipliées par la connaissance de Dieu et de Jésus notre Seigneur!" (2 Pierre 1:2).

La connaissance est comparable à une lumière éclatante qui illumine l'âme. Comme la foi, elle est suscitée par la parole de Dieu. Si, sous l'activité du Saint-Esprit, on reçoit et on comprend la vérité de l'Evangile, la lumière de la connaissance se met à briller et révèle sans cesse de nouvelles phases du plan de rédemption divin, car l'Esprit de Dieu nous conduit d'une clarté dans l'autre. Alors on reconnaît avoir besoin de la grâce et de l'indispensable paix de Dieu. Une fois cette connaissance acquise, on s'efforce d'obtenir la grâce et de trouver la paix.

Dieu offre sa grâce à tous les hommes, mais hélas, tous ne reconnaissent pas son offre. Ils l'ignorent, faute de connaître Dieu et Jésus-Christ. Cette lumière ne les éclaire pas, et c'est pourquoi ils n'éprouvent pas la nécessité d'obtenir la grâce divine. Quiconque cependant est en quête de la grâce et accepte l'offre divine découvre le bonheur et le salut; de surcroît, il reçoit la paix divine. La paix qui, à l'origine, déterminait la relation entre Dieu et les hommes et qui reposait sur toute la création, a été troublée par le péché. Le pardon des péchés et l'acceptation de l'offre de grâce ont pour effet de faire entrer la paix dans le coeur. Car l'offre de paix divine est elle aussi toujours d'actualité! Cette paix qui surpasse toute intelligence, comme l'écrivait l'apôtre Paul aux Philippiens, gardera les coeurs et les pensées en Jésus-Christ (cf. Philippiens 4:7).

Chez les Grecs, la paix désignait une "cohabitation heureuse"; chez les Romains, la "Pax" décrivait des relations déterminées par le droit entre deux parties; de nos jours la paix est synonyme de non-conflit.

Mais qu'en est-il de la paix de Dieu? Elle est infiniment élevée au-dessus de ces choses et infiniment plus importante: elle apporte la félicité suprême dans le pardon et la réconciliation avec Dieu par le sacrifice de Jésus-Christ son Fils!

Cordialement<br/> Votre

Richard Fehr

 

Parole du mois

La langue

(Juillet 2019) La langue en dit long sur une personne. La manière dont elle parle, les mots qu’elle emploie, sa... [En savoir plus]