Parole du mois

Des âmes saines

Mars 1998

Nul doute que c'est le voeu de chacun d'être en bonne santé. Combien donneraient une fortune pour le rester! Celui qui jouit de la santé ne sait souvent pas quelle richesse il possède. Mais qu'en est-il du souci de la santé de l'âme? Ne faudrait-il pas s'en préoccuper au moins autant que de celle du corps? L'âme ne vit-elle pas éternellement alors que le corps est destiné à disparaître.

Autrefois, lorsque Jésus traversait les marchés et les villes, on lui amenait les malades. "Et tous ceux qui le touchaient étaient guéris" est-il écrit dans l'évangile de Marc (Marc 6:56). Dans ces interventions miraculeuses, Jésus-Christ soignait et guérissait les corps. Cependant, il était venu au monde pour délivrer les hommes du péché par son sacrifice et guérir leurs âmes. Cette action salvatrice se réalise dans les multiples contacts que nous avons avec le Seigneur. 

Ainsi, l'acceptation de la parole de Dieu dans la foi est un tel contact. "Déjà vous êtes purs à cause de la parole que je vous ai annoncée" disait Jésus à ses disciples (Jean 15:3). Lorsque nous recevons la grâce et le pardon nous avons également un contact avec le Seigneur qui nous guérit. Quand nous participons à la Sainte Cène nous accueillons en nous la nature et l'esprit de Christ. De même, nos sacrifices, la communion avec les envoyés de Jésus, une vie de prière active sont autant de contacts avec le Seigneur.

Mais, au-dessus de tout il y a l'amour de Dieu qui a été déposé en nous avec le don du Saint-Esprit. L'apôtre Jean l'a décrit ainsi: "Dieu est amour; et celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui." (1 Jean 4:16). Quel contact exemplaire!

Laissons-nous guérir grâce à de tels contacts. L'âme saine est prête pour la gloire éternelle.

Cordialement<br/> Votre

Richard Fehr

 

Parole du mois

La véritable richesse

(Avril 2019) Avec beaucoup de force, relate Luc dans les Actes des apôtres, les apôtres rendaient témoignage de... [En savoir plus]