Parole du mois

Qui sommes-nous?

Juillet 1997

Lorsque, quelques jours avant sa mort expiatoire, Jésus entra dans Jérusalem, toute la ville fut en émoi, lisons-nous dans l'Ecriture sainte. Certes, les gens l'acclamaient, mais en même temps ils se demandaient: "Qui est celui-ci?" Pourtant la foule aurait dû savoir qui était Jésus-Christ, car des milliers de citadins et de villageois avaient écouté les grands sermons prononcés par le Fils de Dieu et avaient été témoins de ses nombreux miracles. N'avait-il pas ressuscité des morts, remis sur pied des paralytiques, rendu la vue à des aveugles et guéri des lépreux?

La même chose se reproduit de nos jours lorsqu'on se demande à notre sujet: "Qui sont ceux-ci?" Nombre de personnes qui ont assisté à nos services divins ont été touchées par la foi, l'attachement à Dieu, la chaleur et la joie qui règnent au sein de l'assemblée des fidèles. Elles ont aussi été sensibles à la communion fraternelle, à l'esprit de sacrifice et à la disposition à l'imitation de Christ. Malgré cela, ces personnes se demandent encore: "Qui sont ces gens?" Nous avons eu beau leur expliquer, Bible à l'appui, le plan de salut divin, elles n'ont pas compris la raison d'être de l'oeuvre de Dieu: la préparation des âmes en vue du Seigneur.

Il y a cependant une question plus grave, à laquelle nous, chrétiens néo-apostoliques, devons répondre : "Nous-mêmes, savons-nous qui nous sommes?". Nous sommes les enfants de Dieu, donc les héritiers de son royaume! Nous écoutons la parole de notre Père céleste et restons dans le sein de l'Eglise. La parole de Dieu nous confère force, assurance et joie pour notre vie de foi, et les sacrements nous procurent paix et justice. Nous sommes des croyants fervents, des gens de prière, capables de mettre en branle les forces du Ciel. Nous sommes des gens de sacrifices, qui recherchent la bénédiction divine. Mais avant toute chose, nous attendons la venue de Jésus-Christ - ce n'est pas là une douce rêverie ni de l'exaltation religieuse, mais bel et bien notre avenir!

Nous savons qui nous sommes, c'est pourquoi nous prenons notre foi au sérieux. Nous restons fidèles dans l'imitation de Jésus-Christ et avançons avec assurance et dans la joie vers le but de notre foi.

Cordialement<br/> Votre

Richard Fehr

 

Parole du mois

À toute force

(Novembre 2019) Le Saint-Esprit agit puissamment – autrefois, aujourd'hui et aussi demain. Le Saint-Esprit met... [En savoir plus]