Parole du mois

Grâce pour grâce

Juin 1997

Aujourd-hui encore, la constatation de l'apôtre Jean est valable pour le peuple de Dieu: Il reçoit grâce pour grâce de la plénitude de Jésus! Par plénitude, on comprend généralement une grande réserve, voire même une surabondance de biens, dépassant largement le nécessaire vital. Mais la plénitude dans le sens divin est beaucoup plus que cela. elle comprend la richesse insondable des biens éternels. "Recevoir de la plénitude divine", c'est goûter à cette source inépuisable.

Les grâces multiples que nous pouvons recevoir de la plénitude de Christ sont si nombreuses qu'elles ne peuvent être énumérées de manière exhaustive. Toutefois, je veux en nommer quelques-unes. Une des grandes grâces qui nous est offerte par Dieu est sa parole qui porte en elle la force de provoquer de grands changements dans notre monde, de transformer les coeurs, et même de faire parler des pierres. Sans la parole de Dieu, notre vie serait pauvre. Imaginons-nous une fois le monde de nos émotions et pensées, de nos aspirations, désirs et espoirs, sans la parole de Dieu : que nous resterait-il?

De la plénitude divine, nous prenons aussi la grâce du pardon. Sans elle, la montagne de nos dettes croîtrait inexorablement. Au cours de notre vie terrestre, cela pourrait être encore supportable, car on peut refouler en soi la conscience des péchés. Mais dans les domaines de l'au-delà, où l'on ne peut plus échapper aux lois de la vie spirituelle, cette montagne de dettes écrase l'âme. C'est pourquoi nous sommes si reconnaissants à Dieu que le poids des péchés puisse être enlevé par la grâce du pardon.

Nous jouissons de la grâce de la Sainte Cène: par le corps et le sang de Jésus, nous recevons en nous le l'esprit et la nature du Fils de Dieu, nous vivons la grâce de la communion avec le Seigneur et nous nous réjouissons de la grâce de la paix divine, qui donne à notre âme calme et sécurité. De la plénitude divine, nous pouvons aussi recevoir la grâce de la consolation - quel don grandiose dans l'affliction, la tristesse et dans les tribulations.

Qui peut puiser grâce pour grâce de la plénitude divine, peut vivre une béatitude infinie déjà sur la terre et sera glorifié quand le but de la foi, la communion éternelle avec Dieu et son Fils, sera atteint!

Avec mes cordiales salutations,<br/> Votre

Richard Fehr