Parole du mois

Triomphe de l'amour de Dieu

Avril 1997

Vendredi Saint, Pâques, Ascension - ces trois événements ne peuvent pas être séparés. A la douleur de Vendredi Saint succède la joie de Pâques et seulement là où la vie issue de la résurrection se manifeste, on peut fêter l'Ascension. De nos jours encore, la force qui permet de surmonter les souffrances d'un Vendredi Saint réside dans la foi forte qui peut vaincre le monde. Car la foi permet de faire des sacrifices. Dans la vie issue de la résurrection, l'espoir est manifeste et l'amour de Dieu triomphe dans l'Ascension.

Foi, espoir, amour! Lorsque Jésus fut transfiguré sur la montagne, il prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, les trois disciples qui incarnaient, dans leur caractère, la foi, l'espoir et l'amour. Sur la montagne, ils furent rejoints par Moïse et Elie, les représentants de la foi inébranlable et du zèle ardent pour Dieu. Comme lors du baptême de Jésus au Jourdain, cette fois aussi la voix du Ciel se fit entendre: "Celui-ci est mon fils bien-aimé en qui j'ai mis toute mon affection" (Mt 3: 17).

C'est à ces événements que se référa la voix céleste lorsque, dans les jours précédant Vendredi Saint, Jésus pria Dieu: "Père, glorifie ton nom!". Une voix venant du ciel répondit alors: "Je l'ai glorifié et je le glorifierai encore" (Jean 12: 28). Quand cette prophétie fut-elle accomplie? Lors de la résurrection à Pâques et lors de l'Ascension. Là, le Fils de Dieu fut transfiguré et glorifié de manière définitive. Mais avant cela, il dut passer par des heures difficiles qui ne lui plaisaient pas. C'est pourquoi il dit: "Maintenant, mon âme est troublée. Et que dirais-je? Père, délivre-moi de cette heure!" (Jean 12: 27)

Nous aussi devons vivre maintes circonstances qui ne nous plaisent pas: maladies, manifestations d'hostilité, injustices, soucis et autres charges. Dans ces moments, nous aussi pouvons dire: "Maintenant, mon âme est troublée" et prier: "Père, délivre-moi de cette heure". Sachons pourtant voir en tout l'action formatrice de Dieu et reconnaissons que de telles heures servent à notre purification et nous aident à approfondir notre foi.

Ainsi, par la foi, nous surmontons nos "Vendredi Saint", et nous parvenons dans la joie de Pâques. Imprégné de cet espoir vivant nous faisons l'expérience du triomphe de l'amour divin: l'Ascension! Cordialement,<br/> Votre

Richard Fehr

 

Parole du mois

Christ rend libre !

(Janvier 2020) Chers frères et sœurs, J’espère que l’année écoulée a été une bonne année pour vous ! Je... [En savoir plus]