Parole du mois

Partager

Décembre 2016

Avant que le peuple d’Israël ne prenne possession du pays promis, Dieu lui a indiqué comment il devait exprimer sa reconnaissance : par le biais du partage. Par reconnaissance envers lui, il devait aussi donner une part au pauvre et à l’étranger. Dieu lui a donné ce commandement : « Quand vous ferez la moisson dans votre pays, tu laisseras un coin de ton champ sans le moissonner, et tu ne ramasseras pas ce qui reste à glaner. Tu abandonneras cela au pauvre et à l’étranger. »

Cette pensée du partage se retrouve aussi dans l’Évangile ; les apôtres l’ont reprise à leur compte et propagée. Pour avoir reçu soi-même quelque chose de Dieu, on le partage avec le pauvre et l’étranger.

Le partage est un élément constitutif de la foi chrétienne, qui trouve toute sa place à l’époque actuelle. En le pratiquant, nous, chrétiens, nous contrebalançons la devise omniprésente de l’optimisation des gains, selon laquelle il faut retirer pour soi, de toute chose, le plus grand bénéfice possible en termes d’argent, de temps, d’avantage, d’intérêt, de renom et de prestige. C’est là une caractéristique de la société actuelle. Chacun s’efforce de gagner un maximum pour soi-même, et cela vaut pour l’individu, pour la société, pour l’économie, pour le pays, etc. Or, ce faisant, on en oublie son prochain, le pauvre, l’étranger.

Nous avons bien conscience du fait que tout ce que nous possédons, nous le devons à Dieu. Et Dieu attend de nous, non seulement que nous lui donnions la part qui lui revient, mais aussi que nous ayons quelque chose de reste pour notre prochain, pour celui qui en a besoin. Puisque nous avons tant reçu de lui, Dieu nous dit : « J’aimerais aussi que tu partages ce que je te donne avec autrui : ton temps, ta force, ton argent, tes dons. Efforce-toi de prendre soin de celui qui est pauvre, de ton prochain, de ceux qui ont besoin de quelque chose. »

Faire cela, c’est mettre la foi chrétienne en pratique.

Pistes de réflexion extraites d’un service divin de l’apôtre-patriarche

Parole du mois

À toute force

(Novembre 2019) Le Saint-Esprit agit puissamment – autrefois, aujourd'hui et aussi demain. Le Saint-Esprit met... [En savoir plus]