Parole du mois

Il n’y a pas de fumée …

Mars 2015

… sans feu, dit le proverbe pour montrer qu’en général la moindre rumeur repose sur un fond de vérité ou que, d’un phénomène que l’on observe, on peut généralement déduire la cause. Lorsqu’on se déplace au fin fond de la brousse, la fumée est le signe qui ne trompe pas d’une présence humaine. Là où brûle un feu, il y a nécessairement des hommes !

À quoi puis-je voir, ici, dans ma communauté, que Jésus est présent ? Comment la présence de Jésus-Christ se manifeste-t-elle ? À quel signe quelqu’un qui ne s’est jamais préoccupé de la foi peut-il discerner ici l’agir de Jésus ? Aux répercussions qui sont visibles partout où il est réellement et véritablement présent !

Là où est Jésus règnent la paix, l’amour et l’unité.  C’est à cela que l’on reconnaît sa présence. Là où est Jésus, on se comprend, on se pardonne, on se réconcilie, on porte les fardeaux les uns des autres. Il suffit de voir la qualité des relations interpersonnelles pour savoir que Jésus est présent. Point n’est besoin de se perdre en longues explications, ça se voit d’emblée : Il y a la paix, il y a de l’amour, il y a de la compréhension, Jésus est ici ! Si nous voulons démontrer que Jésus est parmi nous, il nous faut prouver que la paix, la grâce, l’amour et l’unité règnent dans nos rangs. Tout le reste, ce ne seraient que de vains discours.

En méditant sur ces choses, nous saurons instantanément quelle est la tâche qui nous incombe : À la place que j’occupe dans ma communauté, je m’efforcerai de faire en sorte que l’on puisse s’apercevoir de la présence de Jésus !

Pistes de réflexion extraites d’un service divin de l’apôtre-patriarche