Parole du mois

Les armes du Saint-Esprit

Juin 2014

Nous célébrons la fête de la Pentecôte en souvenir du jour où Dieu a répandu le Saint-Esprit sur les croyants à Jérusalem. Nous aimons pour cela parler de l’ « anniversaire de l’Église de Christ » et d’une fête de la joie parce que le Saint-Esprit agit aujourd’hui encore au sein de l’Église. Comment le Saint-Esprit réalise-t-il cela ? L’épître aux Éphésiens parle de se revêtir des armes de Dieu qu’il met à notre disposition ; j’entends par là les armes du Saint-Esprit. Ces armes servent à tenir ferme et à vaincre jusqu’au jour du retour de Christ.

La première arme du Saint-Esprit que nous voulons utiliser est la prière. Car le Saint-Esprit est l’Esprit de la prière : il nous dit ce que nous devons prier et comment le faire. Quelqu’un qui prie en étant poussé par le Saint-Esprit est en dialogue avec Dieu. Laissons-nous stimuler par le Saint-Esprit et parlons à notre Père céleste au travers de la prière.

Parmi les armes du Saint-Esprit, on trouve la capacité à reconnaître et à distinguer les esprits, même si ceux-ci se dissimulent. Tout est l’œuvre de ces esprits lorsque nous avons ici ou là des problèmes et que nous pensons : Je suis quand même un enfant de Dieu, je suis fidèle depuis de nombreuses années déjà, ce n’est pas juste que j’aie à vivre dans la pauvreté. Nous utilisons alors l’arme du Saint-Esprit. Nous reconnaissons les esprits et nous distinguons la volonté de Dieu des  projets de ces esprits : Dieu veut que nous restions fidèles, même dans la maladie et dans la pauvreté.

D’autres diront peut-être que cette façon de procéder n’a servi à rien chez eux, nous devrions alors utiliser une autre arme du Saint-Esprit, la merveilleuse arme du courage de la foi. Car Satan, le prince de ces esprits, déploie toute sa puissance pour nous démontrer qu’il est impossible de faire la volonté de Dieu. Je pense alors à cette parole que l'apôtre-patriarche Leber a un jour déposé dans nos cœurs : « Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu. » Telle est la confiance, tel est le courage de la foi issue du Saint-Esprit.

Jadis, le diable s’est approché de Jésus pour le tenter. Il lui a proposé plusieurs choses à faire, mais le Fils de Dieu lui a à chaque fois donné une réponse très explicite. Le diable a offert à Jésus tous les royaumes de la terre, et il avait apparemment réellement l’espoir que Jésus accepterait. Cependant, Jésus a dit « Non », il a utilisé pour ce faire l’arme de la crainte de Dieu. Il savait que tout ce qui était donné par Dieu serait toujours mieux que toutes les offres du diable. La crainte de Dieu nous révèle ce qui vient de Dieu. La crainte de Dieu est une autre arme importante du Saint-Esprit.

Notre Père céleste nous a donné les armes du Saint-Esprit que sont la prière, le fait de pouvoir distinguer les esprits, le courage de la foi et la crainte de Dieu, et il a répandu son amour en nos cœurs, afin que nous soyons capables d’aimer notre prochain même dans les situations difficiles. L’amour du prochain est l’arme la plus puissante du Saint-Esprit.

(Extrait d’un service divin de l'apôtre-patriarche)

Parole du mois

Nous sommes là pour vous !

(Juin 2019) Récemment, de jeunes chrétiens ont prononcé leur vœu de confirmation dans de nombreuses communautés... [En savoir plus]