Parole du mois

Une parole de réconfort

Novembre 2012

Il m’arrive souvent de me trouver dans des communautés où je sens, bien que ne connaissant aucun détail, un grand poids de charges et de soucis. Dans ce contexte, mon attention s’est portée sur une parole, à mon sens, très belle et réconfortante. Elle se trouve dans une épître de l’apôtre Paul aux Corinthiens : « Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces ; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter. » C’est là une merveilleuse promesse donnée autrefois par l’apôtre Paul.

La tentation existe, nous ne pouvons rien y changer. Qui pourrait prétendre n’avoir encore jamais été éprouvé ou tenté ? Les tentations peuvent survenir tous les jours. La question peut ainsi se poser rapidement de savoir pourquoi le Seigneur n’accorde pas son aide, pourquoi il ne dirige pas les situations d’une autre manière, de sorte que moi, la personne concernée, je puisse mieux les gérer. Or, Dieu fait en sorte que nous ne soyons pas éprouvés ou tentés au-delà de nos forces. Il a placé là une limite infranchissable. La tentation prend ainsi fin, si bien que nous pouvons la supporter. En d’autres termes : En même temps que l’épreuve ou la tentation, le Seigneur crée une issue, afin que nous puissions finalement la surmonter.

J’aimerais encore approfondir quelque peu ce propos : Le Seigneur ne nous laisse pas seuls, mais il nous donne toujours une possibilité de sortir de ces situations. Il ne le fait pas toujours de la façon dont nous le souhaiterions. Nous préfèrerions voir tous nos maux disparaître et être libérés de tous nos soucis, mais ce n’est souvent pas aussi simple ; il existe cependant une issue. Le Seigneur crée une compensation, en nous prodiguant du réconfort et en nous permettant de vivre l’une ou l’autre chose, qui nous donne l’assurance que c’est bien lui qui, en dépit des apparences, dirige toutes choses.

Souvenons-nous du peuple d’Israël qui, à un moment donné, après être sorti d’Égypte,  s’est trouvé confronté à l’obstacle de la mer Rouge : devant lui, il y avait la mer, et, derrière lui, ses poursuivants. Cependant, le Seigneur a préparé une issue que personne ne pouvait prévoir. Les eaux se sont séparées, et le peuple a pu passer en toute sécurité. – Il y avait une issue, de sorte que les Israélites ont été préservés. Nous vivons bien, çà et là, des choses similaires : Une issue s’ouvre, et nous sentons subitement que nous disposons de forces qui nous permettent de supporter les circonstances qui nous accablent. Un courage nouveau nous est insufflé, nous vérifions que Dieu est bel et bien auprès de nous et avec nous.

En dépit de toutes les tentations, des difficultés, problèmes, soucis et détresses, ne perdons pas cette assurance : il y a une issue ! Le Seigneur veille à ce que les choses ne deviennent pas trop difficiles. La tentation aura une fin, ce qui nous tourmente cessera.

(Extrait d’un service divin de l'apôtre-patriarche)

Parole du mois

À toute force

(Novembre 2019) Le Saint-Esprit agit puissamment – autrefois, aujourd'hui et aussi demain. Le Saint-Esprit met... [En savoir plus]