Parole du mois

Confiance en Dieu

Décembre 2011

L’année 2011 qui se termine était une année agitée. Les nouvelles négatives se sont accumulées. D’une part, il y a eu des catastrophes naturelles, entre autres des tremblements de terre, avec en partie des conséquences graves, et, d’autre part, il y a eu aussi des troubles sociaux et politiques. Je pense aux mouvements de protestation, aux révolutions et autres situations de guerre civile. Pour finir, il faut également mentionner le domaine économique. Les crises au sein de pays importants ont suscité des incertitudes à grande échelle.

Dans le domaine personnel aussi, certaines situations ont pu se produire, qui ont semé l’inquiétude. La maladie et la détresse ne se sont pas arrêtées à la porte de nos communautés.

Au vu d’un environnement aussi troublé, nous sommes reconnaissants d’avoir pu nous réfugier dans le silence de la maison de Dieu et de la prière. Nous avons sans cesse pu trouver le repos auprès de Dieu. Certains exemples bibliques nous montrent à quel point ce silence est important.

Lorsqu’après être sorti d’Égypte le peuple d’Israël s’est trouvé face à la mer Rouge et qu’il a vu les Égyptiens lancés à sa poursuite, sa détresse était grande. Moïse l’a alors rassuré, en disant : « L’Éternel combattra pour vous ; et vous, gardez le silence » (Exode 14 : 14).

Pensons encore à un événement survenu du temps du Seigneur Jésus. Tandis que les disciples étaient en mer avec le Seigneur, à bord d’une barque, une violente tempête s’est levée, au point que les disciples ont craint pour leur vie. Le Seigneur a menacé les vents de la mer. « Et il y eut un grand calme », nous dit la Bible (Matthieu 8 : 26).

Pour nous, nous nous en tenons fermement à la certitude que le Seigneur règne aussi sur l’agitation de notre temps ; rien ne se produit sans son assentiment. Cette certitude apaise notre âme. Cela implique bien évidemment que nous nous humiliions devant le Très-Haut et fassions en sorte de garder le silence.

Recevez, chers frères et sœurs, mes vœux pour une fête de Noël apaisée.

 

Wilhelm Leber

Parole du mois

À toute force

(Novembre 2019) Le Saint-Esprit agit puissamment – autrefois, aujourd'hui et aussi demain. Le Saint-Esprit met... [En savoir plus]