Parole du mois

L’alliance et la loi de Dieu

Septembre 2010

Dès l’Ancien Testament, Dieu a assuré, par la bouche du prophète Jérémie, qu’il avait l’intention de conclure une alliance, alliance qu’il a décrite plus en détail, en les termes : « Je mettrai ma loi au-dedans d’eux, je l’écrirai dans leur cœur », ajoutant cette promesse : « Et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. » Il est question, ici, de l’alliance du Saint-Esprit : Le jour de notre saint-scellé, Dieu nous a acceptés et intégrés dans son alliance. Nous sommes ainsi devenus son peuple, et il nous a donné l’assurance : « Je serai leur Dieu. » Il est dit ici que sa loi est écrite dans notre cœur. Dans l’Ancien Testament, l’Eternel avait donné au peuple d’Israël une Loi, les Dix commandements et d’autres prescriptions gravés dans la pierre. S’agissant de la nouvelle Alliance que Dieu a conclue avec nous, il en va autrement : Il a mis sa loi au plus profond de nous-mêmes et l’a écrite dans notre cœur.

Permettez-moi de décrire cette loi divine : Le premier point important en est la loi de l’amour. Dieu nous aime, et il attend de nous que nous l’aimions aussi. Cette loi, il l’a écrite dans notre cœur. Si nous aimons vraiment le Seigneur, nous aurons à cœur de ne pas le décevoir. Nous voulons être en communion avec lui, proches de lui. Et nous lui apportons aussi nos sacrifices, non pas par obligation ou devoir, mais sous la dictée pressante de notre cœur ; ça, c’est la loi de l’amour. Cette loi de l’amour implique aussi que nous nous aimions mutuellement ; soutenons-nous, facilitons-nous la tâche les uns aux autres ; prions les uns pour les autres et sachons compatir avec les affligés.

La loi divine a d’autres aspects encore, notamment la loi de la foi. Un jour, le Seigneur a dit en substance ceci : « Si vous avez vraiment la foi, vous pourrez déplacer des montagnes. » La foi est une force bien réelle. Rien ne peut nous entraver, si nous sommes animés d’une foi véritablement forte. Dans la Bible, nous lisons que beaucoup de gens se sont adressés au Seigneur Jésus, parce qu’ils avaient des problèmes de santé ou d’un autre ordre ; dans de nombreux cas, ils ont été secourus, Jésus leur disant souvent : « Ta foi t’a sauvé(e). »

Un autre aspect encore de cette loi, c’est la grâce divine.  Il est dit, dans l’Écriture sainte, que Dieu fait grâce aux humbles. Pour obtenir grâce, approchons-nous de lui en toute humilité, en sachant que, sans lui, nous ne pouvons rien faire.

Et il y a aussi la loi du pardon. Le Seigneur Jésus a dit à ses apôtres : « Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés. » Si nous restons auprès des apôtres, nous obtiendrons le pardon des péchés.

Pour finir, citons encore la loi de l’espérance. Nous savons que le Seigneur Jésus reviendra nous prendre auprès de lui. Cette loi a été mise au-dedans de nous, et nous attendons quotidiennement la réalisation de cette promesse. Toutes ces lois sont écrites dans notre cœur. Ne les oublions pas, car elles sont l’alliance que Dieu a contractée avec nous. Il est notre Dieu, et nous sommes son peuple.

(Extrait d’un service divin de l’apôtre-patriarche)