Parole du mois

Se montrer reconnaissant

Avril 2009

C’est à partir de débuts très modestes que s’est développée l’Eglise de Jésus-Christ, répandue dans le monde entier. Or, ce développement n’est pas imputable aux performances réalisées par quelques enfants de Dieu croyants, mais à la seule bonté et grâce du Seigneur. Le livre des Actes des Apôtres, rédigé par Luc, raconte comment, à partir d’un petit nombre de disciples, est née une Eglise en croissance constante : c’était toujours grâce à l’activité du Saint-Esprit ! Le Seigneur Jésus a dit à ses disciples : « Ce n’est pas vous qui m’avez choisi ; mais moi, je vous ai choisis. » Cela signifie que toute initiative vient de lui. Et ce n’était pas seulement le cas jadis, ça l’est de nos jours encore.  Sans sa bénédiction, sans son aide, rien ne serait possible, mais avec sa bénédiction et avec son aide, tout est possible.

Un jour particulier de bénédiction, c’est, par exemple, celui de la confirmation : Nos jeunes frères et sœurs récitent leur vœu de confirmation, et le Seigneur dépose sa bénédiction sur eux.

Permettez-moi de poser la question suivante : Comment pouvons-nous nous en montrer reconnaissants ? C’est beau de dire : « Seigneur, je te suis reconnaissant », mais la véritable reconnaissance ne s’épuise pas en ces quelques mots. Pensons un peu à la manière dont on éduque les enfants. Leurs parents se réjouiront sûrement de les entendre leur dire merci, mais ils souhaiteront aussi qu’ils leur montrent véritablement leur reconnaissance ! C’est qu’il faut faire quelque chose, il faut prouver sa reconnaissance au moyen de son attitude. Faisons de même à l’égard de Dieu : Montrons-lui notre reconnaissance par notre comportement.

Nous pouvons le faire en consentant des sacrifices. Celui qui est véritablement reconnaissant au Seigneur lui offre des sacrifices. Dans ce contexte, je ne pense pas seulement à la dîme que nous offrons volontiers, mais aussi au temps que nous consacrons au Seigneur.

Celui qui est reconnaissant met ses dons au service de l’Œuvre de Dieu et veut apporter son concours ; il ne se tient pas en marge. Il contribue au contraire à faire en sorte que la communauté soit belle et que tout le monde s’y sente à son aise.

La reconnaissance se montre de manière visible. On parle des bienfaits du Seigneur, de ses voies et de sa merveilleuse conduite ainsi que des miracles opérés par sa grâce. En général, les êtres humains adoptent une attitude tout autre : ils parlent entre eux des choses mauvaises, des erreurs commises par les uns et les autres ou encore se plaignent des circonstances. Or, cela n’a pas de sens et ne contribue en rien à changer quoi que ce soit. Qu’il est beau, au contraire, d’exprimer sa reconnaissance ! Soyons reconnaissants au Seigneur de tout cœur et montrons notre reconnaissance !

(Extrait d’un service divin de l’apôtre-patriarche)

Parole du mois

La véritable richesse

(Avril 2019) Avec beaucoup de force, relate Luc dans les Actes des apôtres, les apôtres rendaient témoignage de... [En savoir plus]