Parole du mois

Juillet 2019: La langue

La langue en dit long sur une personne. La manière dont elle parle, les mots qu’elle emploie, sa façon de s’exprimer révèlent un certain nombre de choses sur une personne, sur la nature d’une personne, sur sa vie, son éducation, sa personnalité, ses fréquentations. La langue permet également de faire des déductions sur ses origines. On peut ainsi reconnaître, par exemple, grâce à certaines particularités linguistiques, si une personne est originaire d’Allemagne septentrionale ou méridionale, d’Allemagne occidentale ou orientale. Dans le cas de Pierre, c’est également la langue, le dialecte qui l’a trahi comme étant un Galiléen, le démasquant ainsi comme étant « l’un de ceux » qui accompagnaient ce Jésus. Sa langue a révélé où était sa place, quelles étaient ses fréquentations.

Ne devrait-on pas aussi reconnaître les chrétiens à leur langue ? Rien que du fait que certains mots et certaines façons de s’exprimer n’apparaissent pas dans leur vocabulaire ; que leurs paroles soient toujours « accompagnées de grâce », même lorsqu’on les méprise, comme le recommandait Paul à ses frères et sœurs ; et qu’ils veillent à être agréables à Dieu, qui sonde les cœurs, dans tous leurs propos.
Dans tous les cas, un « test linguistique » de temps en temps ne peut pas faire de mal.

Pistes de réflexion issues d’un service divin de l’apôtre-patriarche