Parole du mois

Décembre 2017: Noël, fête de la toute-puissance de Dieu

Noël est la fête de l’amour, de la joie, de la paix, une fête propice à la méditation. Pour ceux, nombreux, qui sont peu au fait de son origine et de son sens profond, Noël est avant tout une fête de famille, lors de laquelle on échange des cadeaux. Toutes ces descriptions sont cependant loin d’épuiser le sens et l’importance de cette fête.

La naissance de Jésus, l’incarnation du Fils de Dieu, c’est avant tout aussi le signe de la toute-puissance de Dieu. Noël démontre à l’évidence au monde entier que rien ne peut empêcher Dieu de délivrer le monde de l’emprise du mal. Dieu veut que tous les hommes soient sauvés. Il déploie tout son pouvoir au service de cet objectif, inexorablement. Personne ne saurait retenir ni empêcher Dieu d’offrir le salut et la rédemption à l’humanité. Rien n’a pu s’opposer à son dessein de vaincre définitivement le péché et la mort. Noël nous montre que l’amour de Dieu est plus fort que toute haine, et sa miséricorde supérieure à toute culpabilité.

Dieu est tout-puissant. Rien ne pourra l’empêcher de nous donner accès à la communion éternelle avec lui. Rien ne peut l’empêcher de nous sauver du mal. Rien non plus ne pourra jamais nous arracher de la main de Dieu. C’est à cette fin que Dieu nous a fait don de son Fils.

Pistes de réflexion extraites d’un service divin de l’apôtre-patriarche