9.6.2 Le rôle des morts en Christ

En II Macchabées 15 : 11-14, il est montré que même des défunts peuvent faire des prières d´intercession : « Quand il [= Judas Macchabée] eut armé chacun d´eux, [...] il leur interpréta un songe digne de foi, une sorte de vision, par lequel il les réjouit tous. Voici le spectacle qui lui avait été offert : Onias, jadis grand prêtre, [...] étendait les mains et priait pour toute la communauté des Juifs. Ensuite était apparu à Judas, de la même manière, un homme aux cheveux blancs et très digne, admirable de prestance et environné de majesté. Prenant la parole, Onias disait : « Cet homme est l´ami de ses frères, qui prie beaucoup pour le peuple et pour toute la ville sainte, Jérémie, le Prophète de Dieu » (TOB). L´Écriture rapporte encore que les esprits et les âmes des justes sont en mesure de louer et de célébrer le Seigneur : « Esprits et âmes des justes, bénissez le Seigneur ; célébrez-le et exaltez-le à jamais ! » (Da grec 3 : 86. TOB).

Les morts et les vivants en Christ forment une communauté ; ensemble, ils font partie de l´Œuvre de rédemption du Seigneur. Dans l´au-delà comme ici-bas, ils agissent dans son esprit, en intercédant devant Dieu en faveur des âmes prisonnières.

Ce qui s´est passé sur la montagne de la Transfiguration conforte également la conviction, selon laquelle les âmes libérées œuvrent dans l´au-delà (Lu 9 : 30-31).

Voir aussi