8.3.9 Les effets du saint-scellé

Le sacrement du saint-scellé remplit le croyant baptisé d´Esprit-Saint, de la puissance de Dieu (cf. 3.5.2).

Par le saint-scellé, l´Esprit de Dieu élit durablement domicile en l´homme ; Dieu lui-même fait participer ce dernier de sa nature : « [...] l´amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné » (Ro 5 : 5). La première sphère de proximité avec Dieu qui s´est ouverte à l´homme par le saint baptême d´eau prend une dimension et une qualité nouvelles par la filiation divine.

Par la régénération d´eau et d´Esprit, Dieu appelle le croyant de surcroît à la qualité de prémices. Dans la perspective du royaume de Dieu, la régénération a donc un aspect présent et futur (Jn 3 : 5).

L´effet actuel du saint-scellé, la filiation divine, est, pour ainsi dire, une anticipation de la qualité de prémices, du « sacerdoce royal » (1 Pi 2 : 9). Dans ce sens, la « filiation divine » est cette situation de l´homme devant Dieu, qui est caractérisée par la réception de tous les sacrements, par la foi en la véritable prédication de l´Evangile et par la focalisation de sa vie sur le retour de Christ.

L´ « Esprit d´adoption », qui déploie son activité en l´homme par le saint-scellé, lui fait dire en toute confiance, lorsqu´il s´adresse à Dieu : « Abba ! Père ! » Le Saint-Esprit rend témoignage à ceux qui l´ont reçu qu´ils sont enfants de Dieu (Ro 8 : 16) ; il le fait dans leur conscience (cf.4.2.1.3), mais aussi par la prédication au cours des services divins.

Lors du saint-scellé, le croyant se donne à la Trinité divine, et Dieu fait de lui sa propriété. Cela signifie que l´homme régénéré devient héritier de Dieu et cohéritier de Christ. Il est appelé à souffrir avec Christ et il a la promesse d´être élevé avec Christ dans la gloire (Ro 8 : 15-18).

Le saint-scellé vient parachever le don à Christ débuté lors du saint baptême d´eau. Le croyant est empli de cette vie spirituelle qui le conduit dans la communion du Seigneur qui s´apprête à revenir (Ja 1 : 18 ; Ap 14 : 4). Il fait ainsi partie de ceux que Dieu prépare, dans l´Église et par les apôtres, en vue du retour de Christ et des noces dans le ciel (Ap 19 : 7-8).

La présence permanente de l´Esprit-Saint en l´homme se répercute aussi de manière profonde et perceptible sur sa vie terrestre : Si celui qui est scellé ménage de l´espace en lui au Saint-Esprit, afin qu´il puisse se déployer, il développera des vertus divines que l´apôtre Paul décrit en recourant à l´image du « fruit » de l´Esprit (Ga 5 : 22-23).

Le Saint-Esprit se révèle être une lumière qui permet à l´homme de comprendre les cohérences divines. Il est le consolateur et le paraclet. Il exhorte celui qui est scellé, affûte sa conscience et lui fournit des repères sur le chemin qui mène au but de la foi.

EN BREF

Les conditions à remplir en vue de recevoir le saint-scellé sont la foi en la Trinité divine, la réception préalable du baptême d´eau et la foi en les apôtres envoyés par Jésus-Christ. (8.3.7)

Le saint-scellé vient parachever la régénération d´eau et d´Esprit commencée par Dieu lors du saint baptême d´eau. La nouvelle créature suscitée par la régénération renvoie à la sanctification et à la nouvelle création qui sont opérées par Dieu, le Saint-Esprit. (8.3.8)

Lors du saint-scellé, l´homme est empli du Saint-Esprit de manière permanente. (8.3.9)

La filiation divine et la vocation à la qualité de prémices sont des effets de la régénération d´eau et d´Esprit. Si celui qui est scellé ménage de l´espace en lui au Saint-Esprit, afin qu´il puisse se déployer, des vertus divines se développeront en lui. (8.3.9)

Voir aussi