8.3.4 L´effusion d´Esprit-Saint à la Pentecôte

Dans ses discours d´adieux, Jésus-Christ a annoncé à plusieurs reprises l´envoi du Saint-Esprit à ses apôtres, par exemple ainsi : « Quand sera venu le consolateur, que je vous enverrai de la part du Père, l´Esprit de vérité, qui vient du Père, il rendra témoignage de moi » (Jn 15 : 26). Cette promesse s´est accomplie à la Pentecôte, lorsque les apôtres avec tous les disciples réunis avec eux, hommes et femmes, ont été remplis du Saint-Esprit (Ac 2 : 1-4).

Lors de ces deux événements fondamentaux, Dieu a agi sans intermédiaire, préfigurant ainsi, par un signe, le sacrement du saint-scellé : Il a scellé Jésus d´Esprit-Saint, en attestant qu´il est Fils de Dieu, et il a scellé du Saint-Esprit les apôtres et les croyants en communion avec eux.

Quant à ceux qui sont parvenus à la foi après avoir écouté le discours de la Pentecôte, Pierre leur a dit ce qu´ils devaient faire : « Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, à cause du pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit » (Ac 2 : 38). À l´évidence, le saint baptême d´eau est la condition préalable à la réception du don du Saint-Esprit.

Ce qui s´est passé dans la maison de Corneille constitue une exception : Dieu a directement donné le don du Saint-Esprit à des non-baptisés dans le but de montrer à Pierre que, désormais, le salut serait aussi accessible aux païens. Dans ce cas exceptionnel, le saint baptême d´eau a donc été dispensé après le don de l´Esprit (Ac 10).

Voir aussi