8.2.7 La signification du pain et du vin

Les espèces du pain et du vin, constitutives du sacrement, appartiennent au domaine de la nourriture, de la fête et du culte israélite.

Le pain est le symbole par excellence de la nourriture humaine. La distribution de pain et les miracles de l´Ancien et du Nouveau Testament qui y sont liés montrent que Dieu prend soin de l´être humain tout entier, et pas d´une de ses parties seulement, le corps ou l´âme. Pour le déroulement du culte, la loi mosaïque attribuait aussi une fonction importante au pain : douze pains de proposition (« pains de la Présence ») étaient déposés sur une table, devant le voile qui fermait le lieu très saint. Les sacrificateurs les mangeaient le jour du sabbat, et on les remplaçait alors par d´autres pains (Ex 25 : 30).

Le vin renvoie d´abord, lui aussi, à la dépendance originelle, caractéristique de toute créature, donc aussi de l´homme, de la nourriture. Dans l´Israël antique, le vin faisait partie des boissons que l´on buvait à l´occasion des fêtes. En Israël, le vin est aussi un symbole de la joie et du salut à venir (Es 55 : 1).

EN BREF

La sainte cène est celui des trois sacrements qui est régulièrement dispensé à l´homme. Elle est l´acte essentiel du service divin. (8.2)

La sainte cène est aussi appelée « eucharistie » (« action de grâces », « repas du Seigneur », « fraction du pain ». (8.2.1)

L´Ancien Testament contient déjà des indications au sujet de la sainte cène. (8.2.2)

La Pâque et la sainte cène sont des repas de commémoration, dont le pain est une composante indispensable. Le repas pascal commémore la délivrance des Hébreux de la captivité des Égyptiens. C´est à une délivrance d´une dimension beaucoup plus vaste que renvoie la sainte cène, savoir le rachat des hommes de la servitude du péché. (8.2.4)

À l´occasion de la fête pascale, Jésus-Christ a pris un repas en commun avec ses apôtres, au cours duquel il a institué la sainte cène. (8.2.5)

Le plus ancien témoignage relatif à la célébration de la sainte cène et aux paroles d´institution prononcées par Jésus à cette occasion se trouve en I Corinthiens 11. Il rappelle aussi la situation, dans laquelle l´institution de la Cène a eu lieu. (8.2.6)

Les espèces du pain et du vin sont constitutives du sacrement. (8.2.7)

Le pain est le symbole par excellence de la nourriture humaine. Le vin renvoie aussi à la dépendance de l´homme de la nourriture. En Israël, le vin est aussi un symbole de la joie et du salut à venir. (8.2.7)

Voir aussi