8.2.3 Les miracles, opérés par Jésus, de multiplication de la nourriture et la sainte cène

Les Évangiles témoignent du fait que Jésus-Christ a mangé et bu à la table des pécheurs. À la différence des pharisiens et des scribes, il s´attablait avec ceux qui, selon la loi mosaïque, passaient pour impurs et étaient ainsi exclus du cercle des gens pieux (Mc 2 : 13-17).

Jésus ne se contentait pas de manger avec autrui : les Évangiles rapportent aussi qu´il nourrissait les gens. Ses miracles de multiplication de la nourriture comme, par exemple, la multiplication des pains pour les cinq mille hommes (Jn 6 : 1-15), la multiplication des pains pour les quatre mille hommes (Mt 15 : 32-38) ou encore la transformation miraculeuse de l´eau en vin lors des noces de Cana (Jn 2 : 1-11), sont autant de signes du royaume de Dieu qui s´est approché des hommes en Jésus-Christ. Au-delà de la satiété qu´elle produit, cette nourriture terrestre est aussi une indication au sujet du salut en Christ, comme le montrent les paroles prononcées par le Seigneur : « Je suis le pain de vie », déclaration qu´il a mise en relation avec la multiplication des pains pour les cinq mille hommes (Jn 6 : 26-51).

Voir aussi