8.2.18 Conditions préalables à la réception de la sainte cène

Les conditions sine qua non à la digne réception de la sainte cène sont un cœur repentant et avide de salut, et la foi. Même si l´incrédulité n´invalide pas le sacrement, la foi n´en conditionne pas moins son efficacité salvifique et bénéfique. L´incrédulité lors de la réception du sacrement peut tomber sous le coup de la parole en I Corinthiens 11 : 29 : « Car celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même. »

Être indifférent aux souffrances et à la mort de Christ ou suivre la célébration du sacrement par pure habitude et prendre part à la sainte cène dans une telle disposition, c´est courir le risque de la prendre de manière indigne.

Voir aussi