8.2.13 La présence réelle du sacrifice de Jésus-Christ dans la sainte cène

Dans la sainte cène ne sont pas seulement présents le corps et le sang de Christ ; le sacrifice de Jésus-Christ y est aussi réellement présent. Il a cependant été consenti une seule fois et n´est pas répété lors de la sainte cène. De même, la sainte cène n´est pas une simple commémoration : Pendant sa célébration, Jésus-Christ est présent au milieu de l´assemblée comme étant le Crucifié, le Ressuscité et Celui qui s´apprête à revenir. Par là-même, son sacrifice unique est également présent et permet, dans son efficacité, à l´individu d´avoir accès au salut. De cette manière, la célébration de la sainte cène actualise régulièrement la mort sacrificatoire du Seigneur pour les participants, mort qu´ils peuvent dès lors annoncer avec conviction (1 Co 11 : 26).

EN BREF

La consécration et la prononciation des paroles d´institution ne changent pas la substance du pain et du vin ; c´est bien plutôt la substance du corps et du sang qui s´y ajoute (consubstantiation). (8.2.12)

Dans la sainte cène, le pain et le vin correspondent à la nature humaine et le corps et le sang, à la nature divine de Christ. (8.2.12)

Le pain et le vin ne sont pas de simples métaphores ou symboles du corps et du sang de Christ ; le corps et le sang y sont bien plutôt réellement présents (présence réelle). (8.2.12)

Le sacrifice de Jésus-Christ est aussi présent dans la sainte cène. (8.2.13)

Voir aussi