8.2.1 Les dénominations du sacrement

Il existe différentes dénominations pour le sacrement du corps et du sang de Christ, qui en soulignent divers aspects.

  • La dénomination : « sainte cène » renvoie à l´institution du sacrement par Jésus-Christ dans le cercle de ses apôtres, la veille de sa crucifixion.

  • « Eucharistie » vint du grec : « eucharistein » qui signifie « action de grâces ». Jésus-Christ a rendu grâces à Dieu lors de l´institution de la sainte cène (Lu : 22 : 19). L´action de grâces inhérente à la sainte cène appelle le croyant à une reconnaissance globale, plus spécialement pour le sacrifice et le mérite de Jésus-Christ, mais aussi pour la rédemption et la sanctification.

  • Le « repas du Seigneur » est une dénomination de la sainte cène qui renvoie au fait que Jésus est Seigneur (cf. 3.4.6.2), qu´il a institué ce repas en tant que tel et que c´est lui qui invite à sa célébration.

  • La « fraction du pain » renvoie à la Pâque, ce repas que Jésus prenait lors de l´institution de la Cène (Mt 26 : 26). La fraction du pain était un geste caractéristique de Jésus, comme le montre le fait que c´est à ce geste précisément que les disciples d´Emmaüs ont reconnu le Ressuscité (Lu 24 : 13-31). Les premiers chrétiens désignaient par « fraction du pain » le repas qu´ils prenaient ensemble et qui exprimait leur unité et leur communion (Ac 2 : 42.46).

Voir aussi