8.1.10 Le saint baptême d´eau et l´apostolat

En Matthieu 28 : 18-20, le Ressuscité donne à ses apôtres l´ordre de baptiser. L´administration des sacrements est indissociable de l´apostolat. Si, selon l´Écriture, le saint-scellé a été dispensé par des apôtres seulement, il existe plusieurs preuves qui montrent que le saint baptême d´eau, lui, n´a pas été dispensé exclusivement par des apôtres (notamment Ac 8 : 38). Au sein de l´Église néo-apostolique, le pouvoir de baptiser d´eau est aussi dévolu aux ministres sacerdotaux.

Toutefois, le saint baptême d´eau dispensé par des apôtres et les serviteurs ordonnés par eux n´est pas le seul baptême valable : Puisqu´il est confié à l´Église tout entière, le saint baptême d´eau dispensé en bonne et due forme dans d´autres Églises a aussi toute sa validité (cf. 6.4.4).

EN BREF

Le saint baptême d´eau administré au nom de la Trinité divine unit les chrétiens entre eux. (8.1.6)

Le saint baptême d´eau est un signe d´alliance. Par lui, l´homme est inclus dans la Nouvelle Alliance. Le saint baptême d´eau est le premier pas vers le renouvellement de l´homme intérieur. Le baptisé participe de la mort de Jésus-Christ et de sa vie nouvelle. (8.1.6)

Le baptême valablement dispensé n´est pas réitéré. (8.1.7)

Le saint baptême d´eau et le saint-scellé sont deux sacrements distincts, liés l´un à l´autre. Leur réception opère la régénération d´eau et d´Esprit. (8.1.8)

Le Ressuscité a donné à ses apôtres l´ordre de baptiser. Dans l´Église néo-apostolique, les apôtres ont conféré le pouvoir de baptiser aux ministres sacerdotaux aussi. (8.1.10)

Puisqu´il est confié à l´Église tout entière, le saint baptême d´eau dispensé en bonne et due forme dans d´autres Églises a aussi toute sa validité. (8.1.10)

Voir aussi