7.9 Tâches et devoirs des ministères de l´Église

L´apôtre Paul écrit : « Il y a diversité de dons, mais le même Esprit ; diversité de ministères, mais le même Seigneur ; diversité d´opérations, mais le même Dieu qui opère tout en tous. Or, à chacun la manifestation de l´Esprit est donnée pour l´utilité commune » (1 Co 12 : 4-7). Chaque ministre est ainsi un serviteur de Dieu qui a pour tâche et devoir d´annoncer l´Evangile dans sa pureté et de le défendre. Il prend soin des membres de la communauté qui lui sont confiés et les encourage dans la foi et l´acquisition de la connaissance. Dans la dimension pastorale de son ministère, il partage leurs préoccupations personnelles, prie avec eux et les aide à porter les fardeaux de la vie quotidienne. Le ministre est un modèle pour la communauté ; c´est à lui que s´adressent ces paroles : « Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l´humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes » (Ph 2 : 3).

Les explications ci-dessous décrivent des aspects des différents dons ministériels. Ils sont communs à tous les ministères, mais s´expriment de manières différentes.

EN BREF

C´est l´apôtre qui, par l´imposition de ses mains et la prière, procède à l´ordination. Lors de l´ordination sont communiqués, par l´apostolat, la compétence et le pouvoir inhérents à chaque ministère. (7.7)

C´est seulement s´il est en communion avec l´apostolat et agit dans la puissance du Saint-Esprit que le ministre peut remplir son service. (7.7)

Tout ministre doit concrétiser la sanctification opérée par l´ordination. Il exerce son ministère dans la limite du pouvoir qui lui a été conféré. (7.8)

Chaque ministre est un serviteur de Dieu. Il prodigue des soins pastoraux aux membres de l´Église dont il a la charge et les encourage dans la foi. (7.9)

Voir aussi