7.8 L´exercice du ministère

Tout ministre doit satisfaire à un certain nombre d´exigences concernant son mode de vie et ses compétences spirituelles. Il doit concrétiser la sanctification opérée par l´ordination, afin que les dons qu´il a reçus puissent s´épanouir de manière bénéfique pour la communauté (1 Ti 3 : 2-3.8-9).

Ceux qui sont appelés au ministère remplissent leur service par amour pour Dieu et pour le prochain. Ils se réfèrent à l´exemple donné par Jésus et ont conscience du fait d´être des instruments entre les mains de Dieu.

La confiance entre les membres de la communauté et les ministres est la condition nécessaire à l´épanouissement béni de la communauté. En vue de construire et de préserver une telle relation de confiance, l´unité des ministres entre eux et avec leur apôtre est indispensable.

Le ministre exerce son ministère dans la limite des pouvoirs qui lui sont conférés. A cette fin, son apôtre lui donne un mandat correspondant à un champ d´activité précis.

Le mandat d´exercice d´un ministère cesse en principe au moment de l´admission à la retraite ; le ministère demeure. En revanche, en cas de résiliation ou de destitution du ministère, celui-ci est perdu.

Voir aussi