7.5 Les ministères qui ont procédé de l´apostolat

Jésus-Christ a institué uniquement l´apostolat. Dès la Pentecôte, les apôtres ont commencé à remplir, dans les communautés naissantes, leur mission de diffuser l´Evangile. Ils se sont aperçus très vite que, pour accomplir les tâches qui leur incombaient, ils avaient besoin de collaborateurs. A leur initiative, l´Église a choisi sept hommes ; les apôtres les ont dotés des dons spirituels nécessaires à l´accomplissement de leur service en leur imposant les mains après avoir prié (Ac 6 : 6). Ces sept hommes sont appelés les premiers diacres. La démarche qui consiste, pour les apôtres, à imposer les mains et à prier, pose le fondement des ordinations ultérieures.

Les apôtres et d´autres croyants ont fondé de nouvelles communautés qui avaient besoin de soins spirituels. À cette fin, les apôtres ont institué des conducteurs appelés « évêques » ou « anciens » (du grec : « episkopoi » et presbyteroi »). Il ressort, du passage en Tite 1 : 5.7, que ces deux dénominations désignaient la seule et même tâche. Dans les communautés de l´Église chrétienne primitive, œuvraient, de surcroît, des prophètes, des évangélistes, des pasteurs et des docteurs (Ep 4 : 11).

Accompagnant la croissance de l´Église, une hiérarchie s´est progressivement constituée au gré des impulsions du Saint-Esprit (c´est le témoignage des épîtres pastorales et de la Didachê [12]), garantissant la continuité de la vie spirituelle des communautés.

Après la mort des premiers apôtres, se sont constitués des services spirituels aux dénominations et aux tâches diverses.

EN BREF

Pour accomplir les tâches qui leur incombaient, les apôtres avaient besoin de collaborateurs. Ils les ont dotés des dons nécessaires en leur imposant les mains et en priant. Cette démarche constitue le fondement des ordinations ultérieures. (7.5)

Œuvraient de surcroît, dans les communautés de l´Église chrétienne primitive, des évêques ou anciens, des prophètes, des évangélistes, des pasteurs et des docteurs. Accompagnant la croissance de l´Église, une hiérarchie ministérielle s´est progressivement constituée au gré des impulsions du Saint-Esprit. (7.5)

[12] « Doctrine du Seigneur par les Douze Apôtres aux païens », probablement rédigée vers 100 ap. J.-C.

Voir aussi