7.4.3 Pierre, le chef des premiers apôtres

En présence des autres apôtres, Jésus confère des pouvoirs spéciaux à Simon Pierre. La primauté de ce dernier s´est révélée après l´ascension du Seigneur ; certains signes l´avaient néanmoins annoncée par avance :

  • Pierre a été appelé le « roc » et s´est vu confier le pouvoir des clés : « Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur ce roc je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. Je te donnerai les clés du royaume des cieux : ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux » (Matthieu 16 : 18-19).

  • Avant sa mort expiatoire, le Seigneur s´était adressé à Pierre pour lui dire : « Simon, Simon, Satan vous a réclamés, pour vous cribler comme le froment. Mais j´ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point ; et toi, quand tu seras revenu, affermis tes frères » (Lu 22 : 31-32).

  • Pierre parlait au nom des douze apôtres. Après que beaucoup de disciples s´étaient détournés de Jésus, Pierre, en réponse à la question de savoir s´ils voulaient partir eux aussi, avait dit : « Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle. Et nous avons cru et nous avons connu que tu es le Christ, le Saint de Dieu » (Jn 6 : 68-69).

  • C´est à Pierre que Jésus-Christ avait posé la question : « M´aimes-tu ? » Il y avait répondu trois fois par l´affirmative, après quoi le Seigneur lui avait confié « ses agneaux et ses brebis », pour qu´il prît soin d´eux (Jn 21 : 15-17).

  • C´est encore Pierre qui a fait en sorte que Judas l´Iscariot fût remplacé dans le cercle des apôtres (Ac 1 : 15-26) ; c´est lui qui a tenu le discours de la Pentecôte (Ac 2 : 14), et c´est à lui encore que le Seigneur a révélé que le salut en Christ était aussi destiné aux païens (Ac 10).

Voir aussi