7.4.2 Établissement et envoi des apôtres

Dans le cercle de ses disciples, Jésus-Christ a choisi douze hommes pour les établir dans le ministère d´apôtre (Mc 3 : 13-19 ; Lu 6 : 13-16). Il est question de deux envois des apôtres :

En un premier temps, le Seigneur a envoyé ses apôtres auprès des « brebis perdues de la maison d´Israël », en leur interdisant expressément d´aller chez les Samaritains et les païens. Il leur a donné pouvoir de guérir les malades, de ressusciter les morts, de chasser les démons, d´apporter la paix et de prêcher le royaume de Dieu. Et de souligner cette mission par les paroles : « Celui qui vous reçoit me reçoit, et celui qui me reçoit, reçoit celui qui m´a envoyé » (Mt 10 : 40).

Lors du deuxième envoi des apôtres, qui a eu lieu après la résurrection de Jésus-Christ, leur mission a pris une envergure nouvelle, supérieure et bien plus grande : « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu´à la fin du monde » (Mt 28 : 18-20). Conformément à sa promesse, il sera donc avec eux jusqu´à la fin du monde (grec : « äon » = temps universel).

Les noms des douze premiers apôtres figurent notamment en Matthieu 10 : 2-4 : Simon appelé Pierre, André, Jacques, Jean, Philippe, Barthélemy, Thomas, Matthieu, Jacques, Thaddée, Simon le Cananite, Judas l´Iscariot. Ces apôtres sont appelés « les Douze », et ce même après la trahison de Judas l´Iscariot.

Outre ceux-ci, le Nouveau Testament cite encore d´autres apôtres : Matthias (Ac 1 : 15-26), Barnabas (Ac 13 : 1-4 ; 14 : 4.14), Paul (1 Co 9 : 1-16 ; 2 Co 11) et Jacques, le frère du Seigneur (Ga 1 : 19 ; 2 : 9). Pour Matthias le fait d´avoir été témoin de la vie de Jésus a constitué la condition requise à la vocation à l´apostolat (Ac 1 : 21-22). Sont encore appelés apôtres Silvain et Timothée (1 Th 1 : 1 ; 2 : 7), ainsi qu´Andronicus et Junias (Ro 16 : 7. Bible de Jérusalem, PDV, Semeur, TOB).

Voir aussi