7.4.1 Les caractéristiques de l´apostolat

Jésus-Christ a doté l´apostolat de pouvoirs étendus. L´apôtre est l´envoyé de Jésus-Christ et agit en son nom. Il convient d´attribuer à l´apostolat des qualités et des fonctions qui procèdent des ministères de roi, de sacrificateur et de prophète dont Jésus était investi (cf. 3.4.7). L´apostolat tire par conséquent toute son autorité de Jésus-Christ dont il dépend totalement.

Paul est le seul apôtre de l´Église chrétienne primitive à s´exprimer au sujet de son ministère. Dans sa seconde épître aux Corinthiens, il fournit des indications essentielles au sujet de l´importance de l´apostolat. Ses déclarations n´ont pas de caractère doctrinal, mais sont des réactions aux agressions qu´il subit tant de l´intérieur que de l´extérieur de l´Église de Corinthe. Elles montrent la perception que Paul a de son ministère. On peut en déduire des caractéristiques générales, propres à l´apostolat :

Le ministère de la Nouvelle Alliance

Cette dénomination crée une délimitation par rapport au ministère de l´Ancienne Alliance. La différence fondamentale qui existe entre le ministère de la Nouvelle Alliance et celui de l´Ancienne est mise en évidence par ce passage en II Corinthiens 3 : 6 : « La lettre tue, mais l´Esprit vivifie. » La « lettre » est ici la loi mosaïque, tandis que « l´Esprit » symbolise l´Evangile, dont l´efficacité salvifique repose sur la grâce de Dieu.

Jésus-Christ est le souverain sacrificateur de la Nouvelle Alliance, qui demeure éternellement et s´est offert lui-même en sacrifice (Hé 4 : 14-15 ; 7 : 23-27). Depuis l´ascension de Christ, les apôtres ont pour mission de rendre accessible aux hommes le salut acquis par lui. L´administration et la dispensation des moyens à salut acquis par Christ s´opèrent sur la terre (cf. 9.6.3). C´est donc Dieu lui-même, en s´incarnant ici-bas, qui a fait de la terre le lieu de la communication du salut.

Contrairement à celui de l´Ancienne Alliance, restreint au peuple d´Israël, le ministère de la Nouvelle Alliance ignore les frontières : il œuvre parmi toutes les nations.

Le ministère de l´Esprit

L´apostolat est le « ministère de l´Esprit » (2 Co 3 : 8 ; cf. Ac 8 : 14-17). La dispensation du don du Saint-Esprit confère au baptisé d´eau la filiation divine et lui permet de remplir la condition nécessaire pour faire partie des prémices.

Le ministère de la justice

L´apostolat est le « ministère de la justice » (2 Co 3 : 9) et s´oppose ainsi au « ministère vétérotestamentaire de la condamnation ». L´apôtre Paul écrit : « Or, si le ministère de la mort, gravé avec des lettres sur des pierres, a été glorieux [...], combien le ministère de l´Esprit ne sera-t-il pas plus glorieux ! » (2 Co 3 : 7-8), mettant ainsi en évidence la différence essentielle entre la loi mosaïque et celle de Christ.

L´apostolat rappelle que l´homme est pécheur et qu´il a besoin de la grâce de Dieu. La foi en Jésus-Christ et l´adhésion à son sacrifice justifient l´homme devant Dieu.

Le ministère de la réconciliation

« Ministère de la réconciliation » (2 Co 5 : 18-19), l´apostolat appelle à la repentance et fait découvrir à l´homme l´acte rédempteur de Dieu accompli en Jésus-Christ. L´apôtre annonce la mort et la résurrection de Jésus et offre la possibilité au croyant, par le pardon des péchés et la sainte cène, d´avoir part à la plénitude du mérite de Christ. La « réconciliation » implique la restauration de la relation intacte entre l´homme et Dieu ainsi que des hommes entre eux. La réconciliation sera parfaite, lorsque la gloire de la filiation divine sera manifestée et que les « enfants de Dieu » seront semblables au Seigneur (1 Jn 3 : 2).

Ambassadeurs pour Christ

La déclaration de l´apôtre Paul : « Nous faisons donc les fonctions d´ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous ; nous vous en supplions au nom de Christ... » (2 Co 5 : 20) exprime le fait que Jésus-Christ œuvre dans son Église par l´intermédiaire des apôtres. L´apôtre agit dans la puissance du Saint-Esprit, annonce l´Evangile et administre les sacrements. Son action contribue au salut des hommes en quête de rédemption.

D´autres caractéristiques de l´apostolat peuvent se déduire de la première épître aux Corinthiens et du livre des Actes des Apôtres :

Les dispensateurs des mystères de Dieu

Paul parle des apôtres comme étant des « dispensateurs » (1 I Co 4 : 1. NEG), ou des « administrateurs » (cf. Darby) ou « des intendants » (cf. Jérusalem, NBS, TOB). Or, un administrateur ou intendant est responsable de la « maison », c´est-à-dire de l´Église. En son sein, les apôtres veillent à la proclamation véritable de l´Evangile et à l´administration véritable des sacrements ; ils ordonnent des ministres et pourvoient à la discipline dans l´Église.

L´apôtre Paul utilise la notion de « dispensateurs » ou « d´administrateurs » en parlant des « mystères » divins. Il signifie ainsi que l´apostolat a aussi pour tâche de communiquer et de dévoiler des révélations de Dieu, c´est-à-dire des « mystères », comme, par exemple, l´élection des païens (c´est-à-dire des non-Juifs) et l´enlèvement de l´Église-Épouse lors du retour de Christ (1 Co 15 : 51 ; Col 1 : 26-28).

Le ministère de la parole

Dans le prologue de l´Evangile selon Jean, le Fils de Dieu est désigné comme étant la « Parole » (le « Logos »), par laquelle toutes choses ont été créées. L´apostolat, auquel le Seigneur a aussi donné mission d´enseigner, a part, en vertu de son service, à cette puissance de la parole, et c´est dans ce sens qu´il convient d´entendre le passage en Actes 6 : 4 : « Et nous, nous continuerons à nous appliquer à la prière et au ministère de la parole. » Les apôtres prêchent l´Evangile et interprètent l´Écriture d´une manière véritable (Ga 1 : 11-12).

La focalisation sur le jour du Seigneur

La focalisation sur le jour du Seigneur est une autre caractéristique majeure de l´apostolat. L´apôtre Paul écrit à l´Église de Corinthe : « Car je suis jaloux de vous d´une jalousie de Dieu, parce que je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter à Christ comme une vierge pure » (2 Co 11 : 2). La « vierge pure » symbolise l´Église-Épouse élue par Jésus-Christ, que les apôtres préparent en vue du retour de Christ.

EN BREF

Le terme d´ « apôtre » « apostolos » signifie « envoyé ». (7.4)

Jésus-Christ a doté directement son Église d´un ministère seulement, savoir le ministère d´apôtre. L´apostolat tire toute son autorité de Jésus-Christ dont il dépend totalement. (7.4)

L´apostolat est appelé « ministère de la Nouvelle Alliance », « ministère de l´Esprit », « ministère de la justice », « ministère de la réconciliation ». Les apôtres sont aussi désignés par les termes d´ « ambassadeurs pour Christ » et de « dispensateurs des mystères divins ». (7.4.1)

La focalisation de l´Église sur le retour de Christ est une autre caractéristique majeure de l´apostolat. (7.4.1)

Voir aussi