7.3.2 Fondement du ministère dans le Nouveau Testament

Le ministère vétérotestamentaire était déjà ciblé sur Jésus-Christ. En Jésus se retrouve tout ce qui constituait le ministère vétérotestamentaire : il est roi, sacrificateur et prophète.

Fort de son mandat divin, lui, l´Élu de Dieu, a choisi les douze apôtres. Il les a mandatés, bénis et sanctifiés aux fins du service de l´Evangile. C´est à eux qu´il a confié l´administration des sacrements. De cette manière, son sacrifice en vue de la rédemption des hommes peut devenir accessible à tous (Mt 28 : 19-20).

Par sa conduite à leur égard, peu avant ses souffrances et sa mort, Jésus-Christ montre la grande importance qu´il accordait à ses apôtres : C´est à eux qu´il a parlé, qu´il a fait la promesse de son retour, et c´est pour eux qu´il a intercédé dans la prière sacerdotale : « Comme tu m´as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde » (Jn 17 : 18). Le Ressuscité a donné pouvoir à ses apôtres de pardonner les péchés et placé une fois de plus son envoi dans le contexte immédiat du leur : « Comme le Père m´a envoyé, moi aussi je vous envoie » (Jn 20 : 21-23).

Si l´envoi de Jésus-Christ visait à la rédemption des hommes par le moyen de sa mort de sa résurrection, l´envoi des apôtres rend, quant à lui, accessibles pour les hommes ce mérite acquis par Christ et la plénitude du salut.

Sous l´Ancienne Alliance, le ministère avait notamment pour vocation de préparer le peuple de l´Eternel en vue de l´avènement du Messie promis ; l´une des tâches essentielles du ministère néotestamentaire consiste à préparer les croyants en vue du retour de leur Seigneur.

EN BREF

Le ministère spirituel se fonde sur l´envoi de Jésus-Christ par le Père. (7.2)

C´est par la vocation et l´envoi des apôtres que Jésus a institué le ministère pour son Église. (7.2)

L´Écriture sainte fournit de multiples indications sur el contenu et la nature du ministère : sous l´Ancienne Alliance, il y avait les « ministères » de roi, de sacrificateur et de prophète. En Jésus se retrouve tout ce qui constituait le ministère vétérotestamentaire : il est roi, sacrificateur et prophète. (7.3.1)

Fort de son mandat divin, Jésus a choisi les douze apôtres et les a mandatés, bénis et sanctifiés aux fins du service de l´Evangile. L´envoi des apôtres rend la plénitude du salut en Jésus-Christ accessible aux hommes. (7.3.2)

Voir aussi