6.4.5 L´Église de Jésus-Christ et l´avenir

La foi aux événements salvifiques à venir est professée dans l´article 9 de la confession de foi : « Je crois que le Seigneur Jésus reviendra aussi certainement qu´il est monté au ciel et qu´il prendra auprès de lui les prémices d´entre les morts et les vivants, qui auront espéré en sa venue et qui y auront été préparées ; qu´après les noces dans le ciel, il reviendra avec elles sur la terre pour instaurer son règne de paix, et qu´elles régneront avec lui comme sacerdoce royal. À la fin du règne de paix, il présidera au Jugement Dernier. Alors Dieu créera un nouveau ciel et une nouvelle terre, et il habitera avec son peuple. »

L´Église a non seulement une dimension présente, mais aussi une dimension future. Elle qui, conformément à sa confession de foi, attend le retour de Jésus-Christ, est aussi focalisée sur l´avenir. La louange de Dieu et l´adoration de sa majesté ne prendront jamais fin ; ses serviteurs le serviront « aux siècles des siècles » (Ap 22 : 3-5).

Au retour de Christ, l´Église se montrera telle qu´elle est, avec son salut, mais aussi avec ses carences. Une vie double sera mise en évidence, à savoir celle de l´Épouse de Christ et celle de « la femme enveloppée du soleil » (Ap 12). Tandis qu´une partie de l´Église sera enlevée, une autre restera sur la terre où elle devra faire ses preuves au cœur des difficultés dues à l´antéchrist.

La manifestation future de l´Église se profile aussi dans la promesse que les prémices, élues pour former le sacerdoce royal, auront part au règne de Christ. Dans le royaume de paix, elles seront immédiatement partie prenante dans la transmission du salut (Ap 20 : 6), en qualité de messagers de Christ pour tous les hommes ayant jamais vécu.

La nouvelle Jérusalem, décrite en Apocalypse 21 et 22, est une image de l´Église parvenue à la perfection à tous égards, qui exprime l´agir salvifique et nouvellement créateur de Dieu. On y adorera Dieu et on l´y louera sans fin.

EN BREF

L´Église a une dimension présente et une dimension future. (6.4.5)

Au retour de Christ, l´Église se montrera avec son salut, mais aussi avec ses carences : tandis qu´une partie de l´Église sera enlevée, une autre restera sur la terre où elle devra faire ses preuves au cœur des difficultés dues à l´antéchrist. (6.4.5)

La manifestation future de l´Église se profile aussi dans la promesse que les prémices, élues pour former le sacerdoce royal, seront partie prenante dans la transmission du salut, en qualité de messagers de Christ pour tous les hommes ayant jamais vécu. (6.4.5)

Voir aussi