6.4.2.3 L´Église de Jésus-Christ après la réoccupation de l´apostolat

En pourvoyant à nouveau l´apostolat, en l´année 1832 (cf. 11.3), le Seigneur a rendu un élément essentiel à son Église sur la terre : L´apostolicité est à nouveau pleinement rétablie dans l´Église visible. L´activité de ces apôtres nouvellement appelés ne devait pas déboucher sur la création d´une confession chrétienne de plus, mais visait à préparer l´ensemble de la chrétienté en vue du retour du Seigneur.

Le rétablissement de l´apostolat a aussi entraîné la restauration de la véritable administration des sacrements. De même, la proclamation de la parole par les ambassadeurs pour Christ a gagné en autorité, comme le prouve plus particulièrement l´entretien de la certitude du proche retour de Christ. Le pardon des péchés peut, lui aussi, de nouveau être annoncé par des apôtres.

De cette manière, le ministère et la véritable administration des sacrements ainsi que la véritable proclamation de la parole qui y sont liées, ces éléments essentiels de l´Église de Christ, existent-ils de nouveau pleinement dans la réalité historique.

EN BREF

L´historicité de l´Église est fondée sur l´historicité de Jésus-Christ qui, vrai homme, a vécu parmi les hommes. (6.4.2)

Comme Jésus-Christ était appréhendable pour les hommes au moyen de leurs sens, son Église l´est aussi. Elle est manifeste dans sa réalité historique, plus précisément dans les gens qui sont baptisés, qui croient en Jésus-Christ et qui le professent. (6.4.2)

L´Église de Christ est parfaite dans sa nature, mais elle se montre imparfaite dans sa forme historique. (6.4.2)

Par l´effusion du Saint-Esprit, à la Pentecôte, l´Église de Christ s´est déployée. En elle, des apôtres et d´autres ministres étaient à l´œuvre ; ils y prêchaient l´Evangile et y administraient les sacrements. (6.4.2.1)

Après la mort des premiers apôtres, ce ministère n´était plus pourvu. Cependant, même pendant cette période, le Saint-Esprit a agi, même si ce n´était plus dans la plénitude originelle. Des gens croyants ont continué de diffuser l´Evangile et les valeurs chrétiennes, mais l´attente du retour de Christ est passée à l´arrière-plan. (6.4.2.2)

Au cours du XIXe siècle, l´apostolat a été réoccupé : l´apostolicité de l´Église visible a été pleinement rétablie. De cette manière, le ministère, l´administration des sacrements ainsi que la proclamation de la parole existaient-ils de nouveau pleinement dans la réalité historique. (6.4.2.3)

Voir aussi