6.2.3.5 Le troupeau de Dieu

Dans l´image du troupeau de Dieu, Jésus-Christ est le bon Berger ; il connaît les siens et donne sa vie pour eux. Il appelle les brebis qui sont dans d´autres bergeries à venir auprès de lui : continuellement, il appelle des hommes à intégrer son Église et à croire en lui. A la fin, il n´y aura plus qu´un seul troupeau et un seul berger (Jn 10 : 11-16). Jésus parle aux siens par l´intermédiaire du Saint-Esprit. Quiconque croit en lui et le suit obtient la vie éternelle (Jn 10 : 25-28).

Avant son ascension, le Ressuscité a confié ses « agneaux et ses brebis » à l´apôtre Pierre (Jn 21 : 15-17). Cet apôtre est donc chargé de prendre soin de ceux qui font partie de l´Église de Christ. Étant le troupeau de Jésus-Christ, les croyants restent aussi sa propriété.

Selon I Pierre 5 : 2-4, les ministres de l´Église sont appelés à paître l´Église comme étant le « troupeau de Dieu ». Ils ne sont pas les maîtres de l´Église, mais ses modèles. Ils accomplissent leur ouvrage dans la perspective du retour de Jésus-Christ, le « souverain berger ».

L´image du troupeau montre l´Église comme étant une communauté qui suit Christ. C´est Jésus-Christ, le bon berger, qui prend soin d´elle, la protège et la conduit.

Voir aussi