6.2.2 Les débuts de l´Église de Jésus-Christ

Tout ce qui fonde l´Église tire son origine de la personne et de l´agir de Jésus-Christ qui est et apporte le salut.

« Mais, lorsque les temps ont été accomplis, Dieu a envoyé son Fils, né d´une femme, né sous la loi, afin qu´il rachète ceux qui étaient sous la loi, afin que nous recevions l´adoption » (Ga 4 : 4-5). Jésus, le Fils de Dieu, naît homme au milieu du peuple élu de l´Ancienne Alliance. Dieu se fait homme pour entrer dans l´histoire de l´humanité et en faire partie.

Il a appelé des hommes à venir à sa suite, s´est entouré de disciples, a prêché le royaume de Dieu, s´est révélé un législateur modèle dans le Sermon sur la montagne, a guéri des malades, nourri des affamés, ressuscité des morts, pardonné les péchés, promis et envoyé le Saint-Esprit.

L´incarnation de Dieu en Jésus-Christ est la condition nécessaire à l´existence de l´Église. Tous les autres événements participant de la fondation de l´Église sont fondés sur elle et sont à comprendre à partir d´elle : le choix des apôtres (Lu 6 : 12-16), l´instauration du ministère de Pierre (Mt 16 : 18), l´institution de la sainte cène (Mt 26 : 20-29), la mort et la résurrection de Jésus-Christ, l´ordre missionnaire (Mt 28 : 19-20).

Dans l´Histoire, l´Église de Christ paraît pour la première fois à la Pentecôte, lors de l´effusion du Saint-Esprit. L´apôtre Pierre a prêché dans la puissance du Saint-Esprit, et la première communauté s´est constituée. Le baptême, le pardon des péchés et la réception du don du Saint-Esprit sont des étapes salvifiques sur la voie qui mène au salut (Ac 2 : 38). Les premiers chrétiens ont persévéré dans « l´enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières » (Ac 2 : 42). Ces caractéristiques sont déterminantes pour l´Église de Christ.

EN BREF

L´Église de Jésus-Christ a été instituée sur terre par le Seigneur lui-même. (6)

La notion d´ « église » désigne un édifice religieux chrétien, une communauté locale ou une dénomination chrétienne ; au sens théologique, elle désigne l´Église de Jésus-Christ. (6.1)

Les êtres humains qui font partie de l´Église de Jésus-Christ sont appelés par Dieu à la communion éternelle avec lui. (6.1)

La vocation de l´Église consiste, d´une part, à rendre accessibles à l´être humain le salut et la communion éternelle avec la Trinité divine, et, d´autre part, à apporter adoration et louange à Dieu. (6.2)

L´Ancien Testament comporte de nombreuses indications au sujet de l´Église de Christ. (6.2.1)

L´épître aux Hébreux interprète l´Ancienne Alliance, avec la Loi, le culte sacrificiel, la circoncision et le sacerdoce, comme étant une « ombre », c´est-à-dire une préfiguration de la Nouvelle Alliance. L´Ancienne Alliance propose ainsi une ébauche de ce qui se réalise au sein de la Nouvelle Alliance, dans l´Église de Jésus-Christ. (6.2.1)

Tout ce qui fonde l´Église tire son origine de la personne et de l´agir de Jésus-Christ qui est et apporte le salut. L´incarnation de Dieu en Jésus-Christ est la condition nécessaire à l´existence de l´Église. (6.2.2)

Dans l´Histoire, l´Église de Christ paraît pour la première fois à la Pentecôte, lors de l´effusion du Saint-Esprit. (6.2.2)

Les premiers chrétiens ont persévéré dans l´enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières. Ces caractéristiques sont déterminantes pour l´Église de Christ. (6.2.2)

Voir aussi