5.3.9.4 Le faux témoignage aujourd´hui : Interdiction du mensonge et de la tromperie

Tout faux témoignage est un mensonge. Au sens large, le huitième commandement peut se concevoir comme l´interdiction de tout acte de tromperie (Lé 19 : 11). À cause de l´imperfection propre à l´homme, nul n´est en mesure de proférer exclusivement la vérité. Cependant, plus l´être humain s´attachera à suivre Jésus-Christ, plus il sera véritable dans ses paroles et ses actes.

L´apôtre Paul conseille ceci : « C´est pourquoi, renoncez au mensonge, et que chacun de vous parle selon la vérité à son prochain » (Ep 4 : 25). Parler à son prochain selon la vérité ne signifie pas pour autant qu´il faille toujours lui asséner des vérités désagréables. Celui qui stigmatiserait sans égards toutes les fautes commises dans son entourage causerait de graves préjudices. Le huitième commandement s´inscrit lui aussi dans le principe de l´amour du prochain. Il faut donc veiller scrupuleusement à la manière dont on s´adresse à autrui et à ce qu´on dit au sujet d´autrui. Il n´y a qu´à lire le passage en Proverbes 6 : 19 pour savoir que l´Eternel a notamment en horreur « le faux témoin qui dit des mensonges, et celui qui excite des querelles entre frères. »

Voir aussi