5.3.9.1 Signification originelle

Le huitième commandement concernait d´abord le faux témoignage fait devant un tribunal. Pour l´Israélite, le « prochain » (cf. 5.2.2) était, d´une manière très générale, la personne à qui il avait affaire au quotidien. Une accusation fausse ou encore la déclaration mensongère d´un témoin pouvait relever du « faux témoignage ».

Voir aussi