5.3.8.1 Le vol dans le droit général

Il est interdit de faire main basse sur les biens d´autrui. Cette interdiction de voler, qui remonte à Dieu, fait partie des principes de l´ordre juridique humain et vise à protéger et à respecter la propriété.

Sur la base du commandement de l´amour du prochain, il ne faut pas faire preuve d´avarice et d´égoïsme dans la gestion des biens propres ; la propriété impose aussi des obligations.

Par « vol », on entend généralement le fait de dérober de manière illégale la propriété d´autrui. Cette propriété peut être de nature matérielle ou intellectuelle et spirituelle. On n´a pas le droit de s´approprier illégalement ce qui appartient à autrui ni de porter préjudice à la propriété d´autrui. Il est aussi interdit de tromper autrui et de s´approprier ainsi, aux dépens d´autrui, des avantages inéquitables ; il faut bien plutôt réfréner sa propre soif de pouvoir et sa recherche du profit. La dignité et le bien-être d´autrui sont à respecter.

Voir aussi