5.3.7.4 Une sainte conduite dans le mariage

Le mariage doit être honoré, et le lit conjugal doit rester « exempt de souillures » (Hé 13 : 4). La prise de conscience du fait que le corps de toute personne régénérée est la demeure de Dieu et la propriété du Très-Haut oblige à une sainte conduite (1 Co 6 : 19-20). Cela vaut avant tout pour la vie conjugale (1 Th 4 : 3-4 ; cf. aussi 13.3).

EN BREF

Le mariage est la communion, voulue par Dieu, entre un homme et une femme. Image de la communion de Christ avec son Église, il est conçu pour être indissoluble. Par conséquent, le mariage doit être protégé et encouragé. (5.3.7.1)

D´une manière générale, commet l´adultère la personne mariée qui a des rapports sexuels avec une personne autre que son (sa) conjoint(e) ou qui, non mariée, en a avec une personne qui vit dans les liens du mariage. (5.3.7.2)

Il y a transgression du commandement, dès que l´adultère est commis en pensées. (5.3.7.2)

Voir aussi