5.3.4.5 Sanctifier le jour du repos au cours du service divin

La sanctification du jour du repos consiste avant tout en le fait d´adorer Dieu pendant le service divin, de recevoir sa parole dans un cœur croyant, d´obtenir, en se repentant, le pardon des péchés et de prendre dignement le corps et le sang de Christ dans le sacrement de la sainte cène. Ce faisant, les croyants commémorent le sacrifice de Christ, son acte rédempteur, fêtent la résurrection du Seigneur et dirigent leurs regards vers son retour. En fréquentant les services divins, ils témoignent leur reconnaissance pour les actes salvifiques de Jésus. Ils y expriment aussi leur soif de la parole de Dieu et des sacrements.

Ceux qui sont pris par leurs obligations professionnelles ainsi que les malades, les handicapés et les personnes âgées qui ne peuvent assister au service divin sanctifient le dimanche en recherchant, selon leurs possibilités, la communion avec Dieu et la communauté par la prière. Dieu s´approchera d´eux et leur offrira paix, consolation et réconfort (cf. 12.4.3).

Les fêtes de l´année liturgique (cf. 12.5) qui ne tombent pas un dimanche donnent également lieu à la célébration de services divins.

De surcroît, le jour de fête, dans sa dimension de jour du repos, préfigure aussi le repos promis auprès de Dieu. Le rapport entre le troisième commandement et ce « jour de repos » à venir est décrit en Hébreux 4 : 4-11. Pour atteindre cet objectif, il faut racheter l´ « aujourd´hui » et recevoir la parole et les sacrements dans un cœur croyant au cours du service divin (Hé 3 : 7).

Voir aussi