5.3.1.4 Les termes des Dix commandements

Les termes actuellement en usage des Dix commandements ne se recouvrent pas entièrement avec ceux retenus dans la Bible, auxquels on a préféré une forme simple, qui en préserve le sens et qui est facile à retenir.

Termes usuels des Dix commandements

Premier commandement

Je suis l’Eternel, ton Dieu, tu n’auras point d’autres dieux devant ma face.

Deuxième commandement

Tu ne prendras point le nom de l’Eternel, ton Dieu, en vain, car l’Eternel ne laissera point impuni celui qui aura pris son nom en vain.

Troisième commandement

Tu sanctifieras le jour du repos.

Quatrième commandement

Honore ton père et ta mère, afin que tes jours soient prolongés dans le pays que l’Eternel, ton Dieu, te donne.

Cinquième commandement

Tu ne tueras point.

Sixième commandement

Tu ne commettras point d’adultère.

Septième commandement

Tu ne déroberas point.

Huitième commandement

Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.

Neuvième commandement

Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain.

Dixième commandement

Tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bétail, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain.

Les Dix commandements en Exode 20 : 2-17

Premier commandement

Je suis l’Eternel, ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Égypte, de la maison de servitude. Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face.

Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point ;

car moi, l’Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, et qui fais miséricorde jusqu’à mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements.

Deuxième commandement

Tu ne prendras point le nom de l’Eternel, ton Dieu, en vain ; car l’Eternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain.

Troisième commandement

Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier.

Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.

Mais le septième jour est le jour du repos de l’Eternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui est dans tes portes.

Car en six jours l’Eternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s’est reposé le septième jour :

c’est pourquoi l’Eternel a béni le jour du repos et l’a sanctifié.

Quatrième commandement

Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l’Eternel, ton Dieu, te donne.

Cinquième commandement

Tu ne tueras point.

Sixième commandement

Tu ne commettras point d’adultère.

Septième commandement

Tu ne déroberas point.

Huitième commandement

Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.

Neuvième commandement

Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain ;

Dixième commandement

tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain.

Les Dix commandements en Deutéronome 5 : 6-21

Premier commandement

Je suis l’Eternel, ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Égypte, de la maison de servitude. Tu n’auras point d’autres dieux devant ma face.

Tu ne te feras point d’image taillée, de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point ;

car moi, l’Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent, et qui fais miséricorde jusqu’en mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements.

Deuxième commandement

Tu ne prendras point le nom de l’Eternel, ton Dieu, en vain ; car l’Eternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain.

Troisième commandement

Observe le jour du repos, pour le sanctifier, comme l’Eternel, ton Dieu, te l’a ordonné.

Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. Mais le septième jour est le jour du repos de l’Eternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bœuf, ni ton âne, ni aucune de tes bêtes, ni l’étranger qui est dans tes portes, afin que ton serviteur et ta servante se reposent comme toi. Tu te souviendras que tu as été esclave au pays d’Égypte, et que l’Eternel, ton Dieu, t’en a fait sortir à main forte et à bras étendu :

c’est pourquoi l’Eternel, ton Dieu, t’a ordonné d’observer le jour du repos.

Quatrième commandement

Honore ton père et ta mère, comme l’Eternel, ton Dieu, te l’a ordonné, afin que tes jours se prolongent et que tu sois heureux dans le pays que l’Eternel, ton Dieu, te donne.

Cinquième commandement

Tu ne tueras point.

Sixième commandement

Tu ne commettras point d’adultère.

Septième commandement

Tu ne déroberas point.

Huitième commandement

Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.

Neuvième commandement

Tu ne convoiteras point la femme de ton prochain ;

Dixième commandement

tu ne désireras point la maison de ton prochain, ni son champ, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain.

EN BREF

Les Dix commandements constituent le cœur de la loi mosaïque. Dieu s´y adresse à tous les hommes. (5.3)

La proclamation des Dix commandements, dont l´observation était obligatoire, fait partie de l´alliance contractée par Dieu avec Israël. (5.3.1.2)

Jésus-Christ a jeté un regard nouveau sur la loi mosaïque et, par conséquent, sur les Dix commandements qui restent valables sous la Nouvelle Alliance aussi. (5.3.1.3)

Les termes des Dix commandements figurent à deux reprises dans la Bible, en Exode 20 : 2-17 et en Deutéronome 5 : 6-21. (5.3.1.4)

Voir aussi