5.2 Les commandements de Dieu, expression de son amour

Dieu est amour (1 Jn 4 : 16), et ses commandements sont l´expression de son amour. La finalité des commandements est d´aider les hommes à vivre en accord avec la volonté de Dieu et en harmonie entre eux. Le but des commandements de Dieu, « c´est un amour venant d´un cœur pur, d´une bonne conscience, et d´une foi sincère » (1 Ti 1 : 5).

Dieu a créé l´homme et l´a béni. Il l´aime dès le commencement. Son amour protecteur perdure même à l´égard de sa créature déchue. L´agir salvifique de Dieu repose tout entier sur son amour. C´est par amour qu´il a choisi le peuple d´Israël (De 7 : 7-8). Par ses commandements, il fait connaître sa volonté à ce peuple, par lequel toutes les nations seront bénies, et fait naître en lui, pour l´offrir en guise d´expression suprême de son amour pour le monde (Jn 3 : 16), son Fils Jésus-Christ.

Dans sa loi et par la bouche des prophètes qui prêchaient au peuple de l´Ancienne Alliance, Dieu avait déjà accordé une grande importance à l´amour, et Jésus-Christ la souligne à son tour. À la question de savoir quel est « le plus grand commandement » (Mt 22 : 36), Jésus répond en citant deux extraits de la loi mosaïque : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C´est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes » (Mt 22 : 37-40).

Jésus-Christ est l´aboutissement de l´Ancienne Alliance et le commencement de la Nouvelle. Dans cette Nouvelle Alliance, Dieu offre à l´homme la possibilité de devenir son enfant et de recevoir cet élément de la nature personnelle de Dieu qu´est l´amour : « [...] l´amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné » (Ro 5 : 5). Cet amour immanent pour Dieu suscite la connaissance que l´amour de Dieu se révèle dans ses commandements. Dès lors, on ne les garde plus par crainte d´un châtiment, mais par amour pour le Père céleste : « Nous connaissons que nous aimons les enfants de Dieu, lorsque nous aimons Dieu, et que nous pratiquons ses commandements. Car l´amour de Dieu consiste à garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pénibles » (1 Jn 5 : 2-3 ; cf. Jn 14 : 15.21.23).

Voir aussi