4.6 La bénédiction de Dieu

Par « bénédiction », il faut entendre l´attention, la sollicitude divine. Bénédiction est synonyme d´action salvifique et salutaire de Dieu à l´égard de l´homme et de la création. Le contraire de la bénédiction, c´est la malédiction qui réside dans le fait que Dieu se détourne de l´homme.

La conviction selon laquelle l´homme dépend entièrement de la bénédiction de Dieu renvoie à une conception de l´être humain qui se déduit de la foi en Dieu, le Créateur tout-puissant et le Conservateur de toutes les choses créées. De lui-même, l´homme n´est pas en mesure de mener sa vie d´une manière bénéfique pour lui-même, pour ses contemporains et pour la création.

La malédiction — qui est le contraire de la bénédiction — s´abat sur l´homme, quand celui-ci se rebelle contre Dieu et succombe ainsi au péché. Est malédiction tout ce qui éloigne l´homme de Dieu et tout ce qu´il vit dans cet éloignement : Il y est privé de quiétude et de paix, voué à la ruine et à la mort. Ce n´est pas en lui-même, mais en Dieu seul qu´il trouvera le secours.

La grâce délivre l´homme de l´emprise du péché. En recevant ce don de Dieu dans un cœur croyant et en se laissant guider par lui, il aura part à la bénédiction.

C´est souvent par des hommes mandatés par lui à cet effet que Dieu accorde sa bénédiction.

La bénédiction est globale, elle concerne l´être humain tout entier. Elle recèle en elle de la force divine et assure l´homme du salut à venir. La bénédiction est une sollicitude de Dieu qui ne s´obtient pas au mérite. Être béni, c´est recevoir de Dieu ce qui est bon. Nul ne peut se bénir soi-même. Pour autant, l´homme est appelé à implorer la bénédiction de Dieu et à se comporter d´une manière digne, en vue de l´obtenir.

La bénédiction s´épanouit sur le fondement de la foi ; la bénédiction est un présent de Dieu qui se renouvelle sans cesse. Ses répercussions durables dépendent notamment de la disposition et de la conduite de celui qui est béni. S´il agit d´une manière agréable à Dieu, il sera une source de bénédiction même pour autrui.

Au-delà de son destinataire immédiat et de la vie de celui-ci, la bénédiction peut s´étendre aux générations ultérieures.

Voir aussi